AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 sidney armitage (fiche de présentation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
wcsted
GOOD ENOUGH

avatar
Good old memories : 262
Joined the squad on : 06/03/2013

b*tch, that's my jam! : good people (EMPIRE CAST)

Favourite muse(s) : (MALE) Nico Tortorella, Jesse McCartney, Zac Efron. (FEMALES) Daisy Ridley, Shay Mitchell, Vanessa Hudgens, Holland Roden

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: sidney armitage (fiche de présentation)   Jeu 19 Juil - 23:11


sidney armitage
“You could not remove a single grain of sand from its place without thereby … changing something throughout all parts of the immeasurable whole.”

Nom armitage, ça aurait du être meadings au printemps 2018, le 24 septembre 2018 s'il faut être tout à fait précis mais ça, comme beaucoup d'autres choses, s'est envolé en fumée. Prénom(s) sidney, c'est pas un délire de parents australiens qui ont le mal du pays, ni d'occidentaux qui rêvent de l'hémisphère sud, rien de tout ça, c'était juste le seul nom en S, parce qu'il tenait à cette lettre aller savoir pourquoi, une vieille tradition familiale sans doute, qui leur ait fait de l'oeil. Âge elle approche dangereusement du quart de siècle. âge où elle aurait du être mariée et enceinte selon le planning qu'elle s'était toujours fixé Naissance elle est née le vingt-quatre aout mille neuf cent quatre vingt treize à wellington nouvelle zélande Nationalité néozélandaise de naissance c'est sa maison clairement c'est là qu'elle a toujours voulu faire sa vie jusqu'à maintenant. Origines néozélandaise, avec du sang anglais et français dans les veines, même si elle ne parle pas un seul mot de français à part le "voulez vous coucher avec moi" que tout le monde connait. Statut civil Fraîchement célibataire pour la première fois depuis qu'elle a quatorze ans, pilule difficile à avaler vous vous imaginez bien. Orientation sexuelle Et bien, vous lui auriez demandé il a quelques mois encore, elle aurait répondu sans hésiter hétérosexuel, parce qu'elle était en couple et fiancé à son amour de jeunesse, dans une relation longue de dix-ans à son age... mais maintenant avec toutes les données qu'elle a en main, elle est plus trop sûre que c'est ce qu'elle est, au fond. Occupation elle vient de démissionner de son boulot de journaliste pour une publication internet, elle prend une année sabbatique pour se recentrer sur elle-même. Argent Elle vient d'une famille très, très aisée, mélange d'aristocraties franco-anglaises. Disons qu'elle peut aisement se permettre de prendre son année sabbatique, et plus si affinités... Caractère ordonnée, jusque là pas mal dépendante des autres, elle est à la reconquête de son indépendance, forcée à devoir se l'approprier, elle a le coeur sur la main et fait passer à peu près tout le monde avant elle, du moins c'était le cas jusqu'à maintenant, c'est une boule d'amour qui s'est perdue en cours de route, qui va probablement enchainée les conneries avec sa partner in crime pour oublier à quelle point le coup que lui a assené la vie lui fait mal au plus profond d'elle-même, elle est bienveillante, elle était faite pour être une mère et une femme aimante, c'était son destin. elle se découvre jalouse, et insécure. elle se découvre tout court d'ailleurs, hors des murs qu'elle s'était elle-même créés. dieu seul sait ce qu'elle a encore en reserve sous le capot, ce qui est sûr c'est qu'elle est bien plus forte qu'elle ne le croit. Groupe ancienne control freak, elle se découvre carpe diem. The Fortune Teller ma foi, faites vous plaisir j'crois bien. Avatar Maia Mitchell. (©️️️️️jcmieschung)

take a chance on me
Brave petite, elle a toujours tout fait dans les règles de l'art. voilà comment on la décrit. depuis toute jeune elle est programmé à être la parfaite épouse et mère de famille. surtout ne pas avoir trop d'ambition, pas trop d'envie d'ailleurs et d'indépendance, non il faut qu'elle reste entre les lignes, ne pas déborder. et tout ça, ça lui allait. elle avait accepté sa destinée. elle avait trouvé un boulot sympa qui lui prenne pas trop de temps. elle était fiancé à son amour d'enfance… il faudrait peut-être le présenter. Ronald, Ronny, membre de la famille royale d'Angleterre, dont la famille est installée en Angleterre. bon il faudrait que beaucoup d'autres avant lui meurt tragiquement pour qu'il accède au trône. Vraiment beaucoup. Mais ça restait son prince à elle. Et ils avaient toute les contraintes qui allaient avec. Contraintes qui allaient briser leur couple. Plus tard.  — (Ronny) Ils avaient environ dix ans quand ils se sont rencontrés, jusque là ils n'avaient été que dans des écoles privés, strictement réservées aux filles pour Sidney et aux garçons pour Ronny. Mais cette année là, les deux petits nouveaux dans leur nouvelle école privée se retrouvent sympathisé ensemble plus que tout le monde avait déjà son cercle d'ami formé vous voyez. Et au départ c'était que ça. De l'amitié presque par défaut. Mais au fond, ils sont pas bien différents. Ils sont bien sages, bien rangés dans leur vie que peu de gens peuvent comprendre. Ils aimaient les mêmes bouquins, les mêmes films anciens, partager des coups musicaux. Ils sont devenus inséparables et si pendant plusieurs années tout le monde les voyaient amoureux, ce n'est qu'à l'anniversaire des quatorze ans de Sid que Ronny lui offrit son premier baiser (en plus du collier qui était son "vrai" cadeau). Ça ne choqua personne pas même les deux familles qui préparaient déjà les fiançailles presque depuis le jour où l'un comme l'autre ont rencontrés leur famille respective. Pas d'ombre au tableau, leur couple suit son cours le plus normalement du monde, ils vont aux bals de fin d'année ensemble, ont leur première fois ensemble, se parlent du futur, se demandent combien d'enfants ils veulent, combien de maisons ils veulent dans quel pays (rich people problems), se fiancent, passe plus d'un an à faire les préparatifs du mariage. Dans le même temps, Sidney essaye de tomber enceinte. Ils veulent commencer jeune. Ils essayent, ils essayent et… rien. — (L'annonce) "Qu'est ce qu'on fait de mal?" ils en viennent même à chercher sur internet s'il y a des méthodes qu'ils n'ont pas testés ou des raisons qu'ils pourraient ignorer et force fut de constater que la dernière solution était d'aller voir un médecin pour voir si tout était en ordre. Sidney secrètement se dit que le problème doit venir de Ronny, elle a toujours eu ses règles comme il faut, elle souffre suffisamment tous les mois, pour une bonne raison, parce qu'un jour et elle sera maman et ça effacera toutes les douleurs du monde. Oh bien sûr, elle ne lui dit pas. Ne le blâme pas. Elle l'aime son Ronny. Plus que tout. Ils adopteront. Ou quelque chose comme ça. Tant qu'elle l'avait à ses cotés, elle pouvait tout surmonter… "Vous êtes stériles…" Elle avait plus écouter ce que sa gynécologue lui avait dit ensuite. C'est comme un grand flou quand elle y repense. Elle ne voit pas Ronny qui lui lache la main. Tandis que son monde à elle s'écroule. Qu'elle se demande qu'est ce qu'elle a fait de mal. Y a rien à faire. Ils pourraient essayer et essayer, prendre tous les traitements hormonaux du monde, elle ne serait jamais enceinte. Elle a l'impression qu'on lui arrache ses entrailles et qu'on lui dit, allez marche maintenant. Et Ronny, il est plus pareil. — (Les excuses) "Je t'aime. J'suis désolé. C'est fini. Tu peux me rendre la bague de fiançailles quand tu pourras. J'suis désolé. " Il avait même pas eu le cran de lui dire en face. Il lui avait laissé un texto. Il ne répondait pas à ses appels et les domestiques du manoir de ses parents où il était retourné, après avoir vider toutes ses affaires de leur villa, ne la laisse pas entrer, eux aussi étaient désolés. Apparemment. Désolé que l'amour soit pas assez. Désolés que son statut social l'oblige à avoir des enfants "légitimes" c'est ce que les parents de Ronny avaient dit à ceux de Sidney en ajoutant le fameux "vous comprenez vous." Désolés de devoir lui enlever le titre de belle fille parfaite. Mais toutes les excuses du monde ne sauraient apaiser son âme déchirée aux quatre vents.— (Et maintenant?) Il se passe quoi maintenant. Maintenant que toute la vie parfaite qu'elle s'était planifiée était réduite en cendre, elle fait quoi? Elle sait pas. Elle quitte cette villa et ses fantômes de rêves brisés. Elle quitte son job qui ne l'a jamais fait vibrée. Elle s'installe dans un duplex au centre ville de Wellington d'abord histoire de changer d'air quelques mois avant de trouver une villa avec vu sur l'océan. Avec une piscine. Complément différente de celle beaucoup plus appropriée pour fonder une famille qu'elle avait avant. Maintenant elle en a marre de brouiller du noir sur une situation qui ne pourrait changer. Maintenant elle fait toutes les choses qu'elle a raté parce qu'il fallait qu'elle soit convenable, qu'elle soit une bonne fiancée. Maintenant elle se découvre, dans les moindres détails. Elle se découvre aventurière, elle se découvre oiseau de nuit, elle se découvre curieuse de savoir ce que ça fait d'être avec une femme, curieuse de savoir si toutes ses années a se penser hétérosexuelle n'était pas juste une façade au fait qu'elle voulait juste être mère et qu'on lui avait toujours enseigné qu'une famille c'est un papa et une maman. Toutes les certitudes envolées, elle part à la conquête de qui elle aurait pu être si tout ça n'était jamais arrivé. À la conquête d'elle-même. — (Bucket list) Une chose n'a pas changé. Son besoin de planifier. Bucket list nous voilà. S'il reste dessus les souvenirs douloureux de vouloir se marier, et fonder une famille. Elle y rajoute toutes les excentricités qui lui viennent en tête. Sauter en parachute. Embrasser une fille. Se baigner nue dans l'océan. Point de bonus si c'est en plein hiver, il parait que ça revigore.  Prendre une vraie bonne cuite. Entrer dans un endroit fermé la nuit (piscine? parc? école?) par effraction, pour voir ce que ça fait. Aller dans un club de strip tease. Se faire tous les Harry Potter avec les bonus les uns à la suite des autres sans faire de pause. Apprendre le français. Apprendre à faire le grand écart ça peut toujours servir. Voyager sur chacun des continents. Essayer un nouveau plat tous les jours. Apprendre le poledance.   La liste ne s'arrête plus. Prenant l'inspiration partout où elle peut la trouver. — (Partners in crime) Puis elle l'a trouvé elle, Isla, elle avait l'air aussi paumée qu'elle, aussi brisée, oh pour l'oeil inattentif ça pouvait passer inaperçu mais Sidney, avec son vécu elle s'avait reconnaitre les signes. Elles sont devenues amies, Sidney se souvient plus trop comment, et Isla lui ouvre des perspectives que Sid n'avait jusqu'alors encore jamais envisagée. Isla la suit dans ses conneries, en propose d'autres, comme si casser tous les codes qu'elles s'étaient un jour imposées les aider à se réparer. Ensemble.   — (Girls) Elle a toujours préférée être entourée de filles que de garçons. Bon bien sûr, elle était amoureuse de son chéri et ça sauvait le genre masculin à ses yeux mais… elle préfère l'énergie des filles. Elle supporte pas qu'on dise "ouais jprefère trainer avec les mecs parce que les filles ça te poignarde dans le dos blablabla" Pour elle une fille c'est badass. Ça a pas peur d'exprimer ses sentiments, ou de pleurer, ça se bat comme jamais juste pour exister. C'est fort une meuf. C'est beau une meuf, quand même. Et dieu que les chansons de girlbands sont ses hymnes le matin en se levant pour se motiver pour la journée et se sentir forte, parce qu'on va pas se mentir la plupart des matins, toute seule dans sa grande villa… c'est pas forcément l'éclate totale. — (Feelings) Elle voit un psychologue. Quand tout s'est effondré autour d'elle, elle a eu peur de faire une grosse connerie, elle a eu peur de plonger et de plus savoir remonter. Alors bien sûr, oui elle fait des conneries, pour se sentir vivante en plus des séances de psy quel espace. Elle a quand même été diagnostiqué avec une dépression même si elle fait comme si tout allait bien, comme si elle était plus forte que tout ça. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois qu'elle va voir un spécialiste de la santé mentale puisqu'adolescente, elle fut anorexique, on en guérit jamais vraiment de ça non plus, elle fait des relapses de temps en temps, quand ça va pas fort. Elle se déteste souvent quand elle est seule, c'est pour ça qu'elle évite.— (Tatouages) Le premier truc qu'elle a fait, la première connerie entre guillemet, c'est un tatouage. Pensez vous, il était inconcevable que la femme d'un Sir se fasse tatouer. Alors quand tout ça n'a plus été d'actualité, en scrollant sur instagram, l'envie lui est venu, elle s'en est fait plusieurs maintenant, tous petits et discrets, certains avec des significations importantes, d'autres purement par esthétique. Elle a décidé de ne plus laisser le canevas de sa peau blanc. — (Phobies) Sa plus grande peur, a par la solitude, c'est l'avion, elle regarde beaucoup trop de films catastrophes à la noix qui l'ont traumatisés, elle a littéralement besoin de prendre des calmants quand elle doit prendre l'avion ce qui est assez fâcheux quand on sait à quelle point elle a envie de voyager et de voir le monde et le fait que faire un saut en parachute est dans sa bucket list. — (Random pour finir) Elle adore faire du kart. Si elle avait eu une fille elle l'aurait appeler Abigael, si elle avait eu un garçon Jules. Elle a eu une période gotique qui a duré en tout et pour tout six jours pendant l'été de ses seize ans. Elle déteste courir mais court tous les matins. Elle s'excuse quand elle éternue meme quand il y a personne autour d'elle. Elle va à l'église tous les dimanches, elle a besoin de garder un semblant de routine. Elle ne dit qu'assez peu de gros mots, principalement quand elle est énervée mais jure comme un camionneur quand elle est en voiture, c'est pas beau à voir.  

Pseudo/Prénom wcsted Âge 26yo. Payschocolatine Connexion j'ai pas de vie. Où as-tu connu le forum? par izzie à la base des bases à l'époque ivy. Personnage inventé Dernière bafouille  :zoey:

──────────────────────────


‹ if i showed you my flaws, if i couldn't be strong tell me honestly would you still love me the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backupplan.forumactif.org
 

sidney armitage (fiche de présentation)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Suggestion] Instaurer une fiche de Présentation (validée)
» [Partenaire] Pause du week-end : Présentez-nous vos personnages de WoP
» Fiche de présentation d'Eenia
» La fiche de présentation
» Fiche d'accueil et de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: the great perhaps-