AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)   Mer 18 Sep - 15:30



Sinéid Edgeworth
Till now, i always got by on my own. I never really was alone again.
S'lut, je me présente, je m'appelle Sinéid Edgeworth, mais on m'appelle plus couramment Shine. Je suis née le 14 janvier 1988, à Londres et puisque tu sais si bien compter, j'ai 25 ans. Actuellement, j'ai comme passe temps animatrice de télévision mais également le danse, mode et musique. Je suis plutôt attiré(e) par les les deux, malgré qu'elle a une préférence pour son copain., d'ailleurs je suis actuellement en couple, malgré que c'est beaucoup plus compliqué que ça. On dit souvent de moi que je suis Lunatique, adorable, amusante, vulnérable, attentive, sensible, maladroite, fragile, rêveuse., ainsi que Solitaire, persévérante, têtue, vigilante, énervante, chiante, allumeuse (sans le vouloir). ce qui me pousse à faire partie des PLEASURE AND PAIN. Souvent et pour mon plus grand bonheur (ou pas), on me confond avec Vanessa Hudgens, dont je remercie les excellentes images de love bug (tumblr).


→ ÊTES-VOUS ACTUELLEMENT EN COUPLE ? HEUREUX ? MALHEUREUX ? Actuellement, je suis en couple. Et pour tout avouer. Je ne suis pas heureuse. Il est tellement jaloux, tellement violent qu’à force je ne sais plus du tout où j’en suis. Est-ce possible de ne plus aimer la personne qui partage votre vie depuis plus de deux ans ? Le problème, c’est qu’il ne sait plus se contrôler. Et peut-être qu’au fond, on n’est plus fait l’un pour l’autre. Puis, il y a ce jeu avec ma meilleure amie et mon nouveau patron est tellement gentille, attentionnée avec moi. C’était comme si qu’il se doute de quelque chose. Peut-être qu’il sera mon sauveur.

→ RACONTEZ-NOUS VOTRE PREMIÈRE HISTOIRE D'AMOUR. Ma première histoire remonte, il y a plusieurs années à présent. Il était mon premier amour si j’ose dire. On s’était rencontré en vacance. Deux mois aux soleils, le rêve n’est-ce pas ? Il était brun aux yeux bleus. Style assez surfeur. Je l’ai aimé d’un amour passionnée pendant plus d’un an, mais la distance, les disputes, les crises de jalousies ont fait qu’on a décidé de rompre. Je l’oublierais jamais, parce que c’était le seul le vrai. L’unique, malgré que je suis en couple et que mon copain aurait pu être parfait si il ne se passerait pas ce qu’il se passe.

→ JUSQU’OÙ SERIEZ-VOUS PRÊT A ALLER PAR AMOUR ? Je pourrais être prête à tout par amour. Du moins en partie. Pourtant, y a certaine chose que je ne pourrais pas faire. Alors c’est assez compliqué. Si j’aime réellement, je peux vraiment être prête à tout, mais jamais à me donner la mort. Une chose est sûr, c’est que je peux être rêveuse, assez naïves, mais par amour, je suis loin d’être bête au contraire. Alors ta réponse est simple : Je ne serais pas prêt à tout par amour.

→ CROYEZ-VOUS EN L'AMOUR ? POURQUOI ? Qui ne pourrait pas croire en l’amour ? Alors oui j’y crois. La preuve je suis en couple. Toutefois, c’est assez une question piège pour moi étant donné ma situation actuelle. Je n’en suis pas fière de me laisser faire de la sorte, mais j’ai peur des conséquences en quelque sorte. Alors, j’aimerais vraiment y croire comme avant, mais à cause de lui. Je ne peux plus, je ne peux pas.


→ CROYEZ-VOUS AU SECONDE CHANCE EN AMOUR ? POURQUOI ? Vous voulez vraiment mon avis sur la question ? Je ne serais pas prête à donner une seconde chance à mon copain actuel. C’est aller trop loin pour lui pardonner et faire comme si de rien n’était. Bien évidemment, on est humain et l’erreur est humaine. Mais faut pas abuser. S’il m’aurait trompé, peut-être que cela aurait été plus simple que de recevoir cette violence verbale, ainsi que physique. Le pardon se mérite. Si la personne veut avoir une seconde chance, elle doit tout simplement le mérité.

PRÉNOM/PSEUDOOphélie, Ophélouille, Ophé (Misthope) AGEvingt ans. OU AS-TU CONNU AL ?Bazzart, So' et j'y suis déjà.. COMMENT LE TROUVES-TU ?A votre avis :chou:CROIS-TU EN L'AMOUR ?Pas vraiment :boude:. DISPONIBILITÉLe plus souvent possible PI ou SCENARIO ?PI de ma petite tête blonde  VEUX-TU L’EXCLUSIVITÉ DU PRÉNOM ? [x] oui ; [] non VEUX-TU L’EXCLUSIVITÉ DU NOM ? [x] oui ; [] non DOUBLE COMPTE ?Kaylissia Orwell (la blondinette de mon coeur). UN DERNIER MOTJe vous n'aimeeeeeeeeeeeeeeuh :heart2: 

CODE A REMPLIR
Code:
[b]VANESSA HUDGENS[/b] [color=crimson]▼[/color] [i]sinéid edgeworth[/i]



Dernière édition par save heart. le Jeu 19 Sep - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)   Jeu 19 Sep - 14:31




Six milliards de personnes sur Terre. Six milliards. Et pourtant à un moment donné tout se résume à une seule. Je t’aime. Deux simples mots, sept lettres. Et pourtant ton cœur battait la chamade rien qu’à l’entente de ces simples mots. Au fond, tu étais comme toutes ces filles. Amoureuse, naïve et j’en passe. Cependant, tu savais aussi bien que la vie n’était pas tout rose. Tu t’en rendrais compte quelque mois plus tard. Pour l’instant, tu profitais de ton copain. L’homme parfait disais-tu. Moi aussi, plus que tout. ces mots sonnaient comme une évidence. Vous étiez rencontrés, il y a déjà un an. Grâce à ta meilleure amie. Tu étais chanceuse n’est-ce pas ? Pour une fois, tu avais tout ce que tu voulais. Du moins en partie. Chaque moment, chaque chose fait que tu préférais profiter. La vie est bien trop courte. Tu avais finis ta soirée dans les bras de ton amoureux. Agissant comme un parfait petit couple, sans histoire, sans dispute. Malheureusement, comme tu le sais Sinéid, tout peut basculer en un seul regard, un seul geste. Et c’était bien ce qu’il allait se passer. Tu ne sourirais plus jamais de la même façon.


Certaines blessures sont plus profondes qu'elles n'y paraissent, et demandent plus qu'un petit bout de sparadrap. Tu venais tout juste de passer la porte d’entrée. Toute contente. Tu venais d’être embauché pour être animatrice de télévision. Tu étais tellement heureuse, contente. Mais ce que tu ne savais pas. C’était que ton copain était venu te chercher. Il t’avait vu en train de discuter avec ton patron. Un peu trop proche à son gout. Comment pouvait-il se douter qu’il était juste venu te féliciter. Tu n’en savais rien. Arriver devant ton cher et tendre, tu pris la parole toute enthousiasme. Devine quoi. J’ai été prise. Je commence demain ! disais-tu en sautillant légèrement. Toutefois, tu vis qu’il ne réagissait pas. Il avait ce regard mauvais. Qui te fis déchanter aussitôt. Arrêtant de sautillant. Tu t’assoies à ses côtés. Avant de risquer de lui demander. Qu’est-ce qu’il se passe mon cœur ? Erreur fatale. Cela l’énervait un peu plus. Il se levait quelque seconde plus tard. Regard méchant. Voix froide. Tu ne le reconnaissais plus. Je t’ai vu avec ce mec. cracha-t-il. Tu fis une mine surprise. De quoi parlait-il ? J’étais venu te chercher pour aller manger au restaurant. Et je t’ai vu proche de lui, très proche. Non, mais il a un problème. Ce n’est pas possible. Tu n’étais pas du tout proche de lui. Puis, il y avait toutes les assistantes à tes côtés. tu ne comprenais réellement pas ce qu’il se passait. D’une tête toujours assez chamboulée. Mais de quoi parles-tu ? Et c’était plus fort que lui. Il te prit fermement le poignet. Une grimace de douleur sur ton visage. Alors qu’il semblait de plus en plus menaçant. En plus, tu me mens. Ecoute moi bien petite garce, je te vois encore une fois proche de lui. il faisait une pause, montrant sa deuxième main Et tu peux dire adieux à ton jolie visage. Avant de te pousser sur le canapé. Tu n’avais pas réellement compris ce qu’il s’était passé. Il était partie prendre l’air. Et c’était à ce moment, que tu commençais à réaliser. Frottant ton poignet. Alors que tu commençais à pleurer de plus en plus. Non, ce n’était pas possible. Pas lui. Non. Tu ne voulais pas le croire. Et pourtant, c’était le début de la fin de votre histoire.


Longtemps, mon seul but dans la vie était de m'autodétruire. Puis, une fois, j'ai eu envie de bonheur. c'est terrible, j'ai honte, pardonnez-moi: un jour j'ai eu cette vulgaire tentation d'être heureuse. ce que j'ai appris depuis, c'est que c'était la meilleure manière de me détruire. Ta meilleure amie venait de rentrer en tombe dans ta chambre. Affolée, mais surtout tellement inquiète. En voyant ton visage, mais surtout ton bras couvert de bleu. Elle comprit immédiatement ce qu’il venait de se passer. Il avait osé poser sa main sur l’unique femme qui partageait sa vie. Elle n’en croyait pas ces yeux. S’asseyant à tes côtés. avant de prendre la parole Shine, ce n’est plus possible. Tu ne peux pas continuer de la sorte. disait-elle en te caressant le bras. Tu n’avais pas ouvert la bouche depuis son entrée. Tu étais comme paralysé. Tu étais complètement perdue. Mais surtout tu avais peur des représailles. Comment la personne que t’aime le plus ose te faire autant de mal ? Jalousie de merde. Foutaise. Quand on aime, on ne tape pas. Et pourtant, tu étais incapable de le quitter. Pourquoi ? C’était toute la question. J’en peux plus Liv. Disais-tu d’une voix faible. Des larmes coulaient en abondance. Ce n’était pas humain de souffrir de la force. Tu venais de comprendre qu’en fin de compte. Le meilleur moyen de détruire une personne, c’était qu’elle soit heureuse. Bête n’est-ce pas ? Je sais, je sais ma belle. On va trouver une solution. Disait-elle en te regardant. Avant d’ajouter. Vient passer quelque jours chez moi. Tu ne savais pas si c’était une bonne idée. Mais il était préférable que tu pars maintenant. Parce que tu étais persuadé que ce soir, cela sera pire. Et les jours suivant aussi. Tout ça parce qu’il croyait que tu le trompais. Alors qu’au fond, tu n’avais jamais laissé une personne te toucher à par lui. Lui qui était l’homme de ta vie. Maintenant, il n’était vraiment qu’un connard de première. Je… D’accord. Puis, tu la regardais, affichant un léger sourire. C’est alors sans que tu t’attendes. Ces lèvres sur posèrent sur les siennes. Au début, assez surprise. Tu l’avais laissé faire. Mais lorsqu’elle se détacha de toi. d’une regard étonné, tu lui demandais C’était quoi ça ? Elle rigolant en disant Tu te rappelles quand on était jeune, pour s’amuser on s’embrassait ? T’hochait la tête, pour attendre la suite. Bah, en fait. J’en avais juste envie. Tu fis un sourire léger. A quoi cela servait de dire quelque chose. Cela ne t’avait pas déranger. Et vu que tu n’avais rien ajouter. Elle avait recommencé. Fatale erreur n’est-ce pas ? Un simple baiser, ce n’était rien. Mais tu venais quand même de tromper ton copain. Tu étais vraiment, mais vraiment inconsciente. Tentation, déception, envie. La vie tout simplement.


Tu étais là depuis le début, tu m'as soutenu. Tu étais la personne qu'il me fallait. Et pourtant, tout n'était qu'un simple rêve. Un simple rêve où tu me sauvais pour de bon. Tu étais convoqué dans le bureau de ton patron. Angoisser tu l’étais. Tu avais tellement peur qu’il t’annonce une mauvaise nouvelle. Le cœur battant à tout rompre, la boule au ventre. Tu t’encoffrais dans ces longs couloirs. C’était la première fois que tu ne savais pas réellement ce qu’il pouvait se passer. Pourtant, tu étais toujours là, jamais en retard. Alors qu’est-ce qu’il pouvait bien te reprocher. Et c’est alors que tu te retrouvais devant son bureau. N’osant pas frapper. Tu restais de longues minutes, hésitantes. T’aurais aimé pouvoir faire demi-tour, mais c’était déjà trop tard. Frappant une fois, deux fois, trois fois. et quelque seconde après, tu entendais un vague Entrez ! T’ouvris délicatement la porte. Laissant apercevoir ton visage. Avec un regard assez gênée. Il te fit signe de t’asseoir sur l’une des chaises. Tu t’exécutais aussitôt. Fuyant son regard imposant. Qui te regardait de haut en bas. Tu connaissais le fait qu’il était un homme à femme. Mais il était ton patron. Donc tu devrais avoir du respect pour lui. Je ne vais pas passer par quatre chemin Sinéid. Vous semblez si effacé, si absente en ce moment. Malgré que votre boulot se fait toujours à la perfection. Ce n’est pas un reproche au contraire. Mais si vous aviez besoin de parler, quelqu’un pour vous écouter. Je suis là. Tu étais assez surprise. C’est pour cela que tu venais de poser ton regard sur lui. Ne sachant pas trop quoi répondre. Comment pouvait-il te cerner à ce point sans te connaitre ? Avait-il vu tes marques sur tes bras ? Avait-il surpris une conversation avec ta meilleure amie. Tant de question et si peu de réponse. Tout va très bien, merci de vous inquiéter. Mentir, encore et toujours. Tu avais ce don en ce moment. Alors que tu détestais être ce genre de personne. Vous êtes sûr ? disait-il en te fixant. Tu baissais la tête. Ne sachant pas réellement quoi lui répondre. C’était bien ce que je me disais. disait-il en se levant. Avant de s’assoir en face de toi. Relevant ta tête du bout des doigts. Plantant son regard dans le tien, avant de dire Tu peux à présent compter sur moi. Il ne te touchera plus, je t’en fais la promesse. Et c’est alors que tu te jetais dans ces bras. Il te serrait fort contre lui. C’était peut-être un geste anodin, mais savoir qu’il serait là. Te faisait grandement du bien. Mais au grand jamais, tu aurais pu deviner que la suite des événements compliquerait tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)   Jeu 19 Sep - 16:39


Dawson Oswald
LIBRE RÉSERVÉ PRIS.

PRÉNOM NOMDawson Oswald (négociable)
AGE Entre 30 à 33 ans.
NATIONALITÉ londoniens, américains
ORIENTATION SEXUELLE les femmes, l'unique.
MÉTIER/ÉTUDE Patron d'une chaine de télévision..
STATUT celibataire (homme à femme) malgré qu'une seul lui plait réellement.
CARACTÈRE attentionné - drôle - affectif - tactile - rancunier - jaloux - romantique - optimiste - un brin réservé - chiant - lunatique - attachant - impulsif - ouvert d'esprit - accueillant – fort – peut être assez joueur – protecteur – franc – digne de confiance - dragueur.

GROUPE sex love.
AVATAR James Franco.
COPYRIGHT tumblr.

→ INFORMATION SUR LE PERSONNAGE. L’histoire est assez libre, je n’impose vraiment rien. Je préfère que vous vous appropriiez le scénario. / Il est assez joueur, il rentre facilement dans le jeu de celle qui lui plait. / Il déteste qu’on fasse du mal à ceux qu’ils aiment, il peut devenir assez violent. / Il n’a pas réellement eu une enfance heureuse, c’est certainement pour cela qu’il n’est pas très stable dans les relations amoureuses. / Toutefois, il peut s’avérer être le parfait petit ami, s’il aime vraiment. / Son métier, c’est toute sa vie. Il est fier de lui d’avoir réussi de la sorte / Au fond, il a juste besoin d’une femme pour combler ce manque au fond de lui. / Son accent londonien fait craquer plus d’une fille et il en profite, un peu trop par moment / Il peut être un vrai connard avec les filles, mais aussi être le parfait homme, c’est assez complexe comme paradoxe. / Il tient énormément à sa petite sœur, malgré les disputes répété avec cette dernière. / Il est prêt à tout faire pour une brune. / A vous d'imaginer la suite.

SINEID EDGEWORTHpatron/sauveur.
Tu étais convoqué dans le bureau de ton patron. Angoisser tu l’étais. Tu avais tellement peur qu’il t’annonce une mauvaise nouvelle. Le cœur battant à tout rompre, la boule au ventre. Tu t’encoffrais dans ces longs couloirs. C’était la première fois que tu ne savais pas réellement ce qu’il pouvait se passer. Pourtant, tu étais toujours là, jamais en retard. Alors qu’est-ce qu’il pouvait bien te reprocher. Et c’est alors que tu te retrouvais devant son bureau. N’osant pas frapper. Tu restais de longues minutes, hésitantes. T’aurais aimé pouvoir faire demi-tour, mais c’était déjà trop tard. Frappant une fois, deux fois, trois fois. et quelque seconde après, tu entendais un vague Entrez ! T’ouvris délicatement la porte. Laissant apercevoir ton visage. Avec un regard assez gênée. Il te fit signe de t’asseoir sur l’une des chaises. Tu t’exécutais aussitôt. Fuyant son regard imposant. Qui te regardait de haut en bas. Tu connaissais le fait qu’il était un homme à femme. Mais il était ton patron. Donc tu devrais avoir du respect pour lui. Je ne vais pas passer par quatre chemin Sinéid. Vous semblez si effacé, si absente en ce moment. Malgré que votre boulot se fait toujours à la perfection. Ce n’est pas un reproche au contraire. Mais si vous aviez besoin de parler, quelqu’un pour vous écouter. Je suis là. Tu étais assez surprise. C’est pour cela que tu venais de poser ton regard sur lui. Ne sachant pas trop quoi répondre. Comment pouvait-il te cerner à ce point sans te connaitre ? Avait-il vu tes marques sur tes bras ? Avait-il surpris une conversation avec ta meilleure amie. Tant de question et si peu de réponse. Tout va très bien, merci de vous inquiéter. Mentir, encore et toujours. Tu avais ce don en ce moment. Alors que tu détestais être ce genre de personne. Vous êtes sûr ? disait-il en te fixant. Tu baissais la tête. Ne sachant pas réellement quoi lui répondre. C’était bien ce que je me disais. disait-il en se levant. Avant de s’assoir en face de toi. Relevant ta tête du bout des doigts. Plantant son regard dans le tien, avant de dire Tu peux à présent compter sur moi. Il ne te touchera plus, je t’en fais la promesse. Et c’est alors que tu te jetais dans ces bras. Il te serrait fort contre lui. C’était peut-être un geste anodin, mais savoir qu’il serait là. Te faisait grandement du bien. Mais au grand jamais, tu aurais pu deviner que la suite des événements compliquerait tout.

Le lien actuel.
Pour faire simple : Dawson est le patron de Sinéid. Ce dernier a tout de suite remarqué que quelque chose n’allait pas. Mais il était loin de se douter qu’il avait raison sur tout. Lorsqu’il a appris le fait que son copain était violent, voir extrêmement méchant envers cette jeune femme si fragile. Il n’a eu qu’une seule idée en tête. La sauver de cet enfer. Toutefois, il y a toujours un ‘mais’. Il est très attiré par elle. Tellement qu’à force, il a peu de succomber à cette envie de l’avoir rien que pour lui. Même s’il sait qu’elle est en couple, ce n’est pas un problème. Personne ne mérite de souffrir à ce point. Ils sont devenus très proche, assez complice. Il la protège un peu trop. Une amitié qui peut tout basculer par une simple attirance. Affaire à suivre.

Les choses à venir.
Pour tout avouer. Je verrais bien le fait qu’ils finissent dans le même lit. A partir de ce moment, tout va être chamboulé, sur ces sentiments, sur les sentiments de Sin’. En clair, cela serait une histoire impossible, le temps qu’elle rompt avec son copain actuel (qui est jouer en PNJ) mais surtout le fait qu’au fond, elle aura peur de s’engager à nouveau. Donc, je verrais bien qu’il fait tout pour la rendre jalouse, pour enfin qu’elle cède et qu’ils finissent réellement ensemble.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)   Jeu 19 Sep - 16:40


Indianna Pearce
LIBRE RÉSERVÉ PRIS.

PRÉNOM NOM Indianna Pearce (négociable).
AGE Entre 23 à 26 ans.
NATIONALITÉ américaine
ORIENTATION SEXUELLE les deux (plus les hommes et sa meilleure amie).
MÉTIER/ÉTUDE scénariste
STATUT célibataire ou compliqué.
CARACTÈRE manipulatrice, chanceuse, joueuse, têtue, intelligente, excessive, cachotière, assez chiante, indécise, rancunière, rusée, impulsive, vigilante, autoritaire, obstinée, protectrice.

GROUPE au choix (je la verrais bien dans PLEASURE AND PAIN ou DARK SIDE).
AVATAR Troian Bellisario.
COPYRIGHT tumblr.

→ INFORMATION SUR LE PERSONNAGE. L’histoire est assez libre, je n’impose vraiment rien. Je préfère que vous vous appropriiez le scénario. / Indiana est une fille qui est assez sûr d’elle, mais surtout très protectrice avec ces proches. / Elle n’a jamais connu son père, et bien évidemment, elle n’aimerait jamais le rencontrer. C’est pour cela qu’elle entretient une relation fusionnelle avec sa mère. / C’est une fille qui c’est ce qu’elle veut, malgré ce manque vital d’avoir de l’attention de n’importe qui. / Elle n’a jamais réellement été attiré par les filles, mais une connexion tellement forte entre elle et sa meilleure amie qu’en fait, elle se demande si elle ne sait pas voiler la face depuis tant d’années. / Elle est très gourmande, son pécher mignon n’est qu’autre que les fraises enrobés de chocolat fondu. / Elle est très franche et peut-être très blessante. / On ne doit certainement pas évoquer l’amour devant elle. Elle n’y croit pas ou plus (à vous de choisir) /  Elle est fille unique. / A vous d’imaginer la suite.

SINEID EDGEWORTHmeilleure amie/ambigüe
Ta meilleure amie venait de rentrer en tombe dans ta chambre. Affolée, mais surtout tellement inquiète. En voyant ton visage, mais surtout ton bras couvert de bleu. Elle comprit immédiatement ce qu’il venait de se passer. Il avait osé poser sa main sur l’unique femme qui partageait sa vie. Elle n’en croyait pas ces yeux. S’asseyant à tes côtés. avant de prendre la parole Shine, ce n’est plus possible. Tu ne peux pas continuer de la sorte. disait-elle en te caressant le bras. Tu n’avais pas ouvert la bouche depuis son entrée. Tu étais comme paralysé. Tu étais complètement perdue. Mais surtout tu avais peur des représailles. Comment la personne que t’aime le plus ose te faire autant de mal ? Jalousie de merde. Foutaise. Quand on aime, on ne tape pas. Et pourtant, tu étais incapable de le quitter. Pourquoi ? C’était toute la question. J’en peux plus Ind'. Disais-tu d’une voix faible. Des larmes coulaient en abondance. Ce n’était pas humain de souffrir de la force. Tu venais de comprendre qu’en fin de compte. Le meilleur moyen de détruire une personne, c’était qu’elle soit heureuse. Bête n’est-ce pas ? Je sais, je sais ma belle. On va trouver une solution. Disait-elle en te regardant. Avant d’ajouter. Vient passer quelque jours chez moi. Tu ne savais pas si c’était une bonne idée. Mais il était préférable que tu pars maintenant. Parce que tu étais persuadé que ce soir, cela sera pire. Et les jours suivant aussi. Tout ça parce qu’il croyait que tu le trompais. Alors qu’au fond, tu n’avais jamais laissé une personne te toucher à par lui. Lui qui était l’homme de ta vie. Maintenant, il n’était vraiment qu’un connard de première. Je… D’accord. Puis, tu la regardais, affichant un léger sourire. C’est alors sans que tu t’attendes. Ces lèvres sur posèrent sur les siennes. Au début, assez surprise. Tu l’avais laissé faire. Mais lorsqu’elle se détacha de toi. d’une regard étonné, tu lui demandais C’était quoi ça ? Elle rigolant en disant Tu te rappelles quand on était jeune, pour s’amuser on s’embrassait ? T’hochait la tête, pour attendre la suite. Bah, en fait. J’en avais juste envie. Tu fis un sourire léger. A quoi cela servait de dire quelque chose. Cela ne t’avait pas déranger. Et vu que tu n’avais rien ajouter. Elle avait recommencé. Fatale erreur n’est-ce pas ? Un simple baiser, ce n’était rien. Mais tu venais quand même de tromper ton copain. Tu étais vraiment, mais vraiment inconsciente. Tentation, déception, envie. La vie tout simplement.


Pour faire simple. Les deux jeunes femmes sont meilleures amies depuis toujours. Très complice, jamais l’une sans l’autre. Toutefois Indianna lui a présenté son copain actuel et elle s’en veut réellement en quelque sorte. Elle pense en être responsable. Alors qu’elle n’y a pour rien. Et pour compliqué le tout, c’est vrai qu’il y a une forte tension entre les deux jeunes femmes. Déjà plus jeune, elles s’embrassaient pour s’amuser. Alors quand Indianna a osé une nouvelle fois. Elle avait cru que cette dernière l’aurait repoussé et au contraire, elle s’est laissé faire. Sous l’effet de surprise, puis surtout sous le fait qu’elle avait besoin d’affection. Continueraient-elles ce petit jeu ? Finiraient-elles en meilleure amie sui comble un manque en attendant que sa situation s’améliore ? Ou au contraire joueraient-elles à ce jeu parce qu’au fond, y a des sentiments au fond. Seul l’avenir nous le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

ALWAY LOVE - 2013 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un double compte sur Wakfu?
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Pandawa air à l'arc.
» Nouvelles ventes Goldmarkus
» Retro Game Alpes 2013 - Le compte rendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2013 - 2010-