AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)   Mar 11 Juin - 14:02


FEAT DIANNA AGRON BY AGRONLOVERS(TUMBLR)
seven-lux livianne hawths
She is the best thing that's ever been mine.

nom(s) : hawths, diminutif de hawthorhs, pour la simple est bonne raison que mes parents ne représente plus rien à présent. prénom(s) : seven-lux, prénom composé assez spécial, mais parent aime le numéro 7, puis en dernier recours, mes parents m'appelle Livianne, prénom peut courant, je le sais bien. surnom(s) : sev', lux, liv, blondinnette âge : vingt ans. date et lieu de naissance : ici-même à providence, le 7 septembre 1992. origines : je suis anglaise, ainsi qu'américaine. statut civil : célibataire, mais c'est bien plus compliqué que cela. orientation sexuelle : Je me suis découverte une attirance pour les filles, à mon adolescence, donc je pourrais dire que je suis bisexuelle, mais plus attiré par les filles, ce qui rends ma famille morte de honte. profession/études : je suis en dernière année d'école d'infirmière. traits de caractère : ambitieuse, souple, complice, tenace, indulgente, maniaque, chiante, énervante, veut toujours avoir raison, simple, attentive, sensible, aimante, caractérielle.

~ regrets collect like old friends
C’était un soir d’automne, j’étais dans la chambre de ma meilleure amie. Avez-vous déjà ressenti ce sentiment si indescriptible ? Avoir le cœur battant à tout rompre, n’avoir qu’une seule envie, c’est qu’elle ressente la même chose que vous. Toutefois, notre histoire était impossible, elle me l’avait fait comprendre, mes parents étaient très croyants, c’est parent était très protecteur et ne supportait en aucun cas, que leur fille aime les filles. C’est pour cela qu’il n’y a eu jamais rien entre nous deux. Un sentiment si intense, si fort, mais on ne pouvait pas le partager, par peur, pour ne pas décevoir nos famille. On agissait en simple amie, jusqu’à que je vois ma meilleure amie embrassé un jeune homme, qui n’était qu’autre que son voisin. Elle m’a brisé le cœur, mais elle ne le sait pas que je l’ai vu, je suis toujours autant amoureuse d’elle, mais il faut que je l’oubli, malgré que mon cœur battra certainement pour toujours, pour cette dernière. La souffrance m’a fait devenir plus forte, plus peste si on peut dire, mais je ne lui en veux pas et je ne lui en voudrais jamais..
(+) deux élèments que tu aimes
deux élèments que tu n'aimes pas (-)
Elle vient d'une famille très aisée et n'a jamais eu à se battre pour quoi que ce soit mise à part prouver sa valeur. (+) Elle est passionnée par ce qu'elle étudie à tel point qu'il prend peut-être trop de place dans sa vie. (+) Elle a une préférence pour les femmes mais elle a du mal à l'accepter depuis que Prim à déménager. (+) Elle a souvent l’habitude de ranger son appartement de fond en comble ce qui agace fortement ses amis. (+) C'est une fille fragile malgré ses airs sûr-d'elle. (+) Elle est devenue comme cela à cause de ses parents et surtout par peur du regard de ceux qui lui ont donné la vie. (+) Elle aimerait être libre, vraiment libre, sans peur d'être juger. (+) Ayant été élevé par la plupart du temps par ces nounous, elle a eu un manque d’amour considérable, c’est pour cela qu’elle est très tactile. (+) Son âme soeur n'est qu'autre que sa meilleure amie, Prim. (+) Quand elle veut quelque chose, elle l'obtient coûte que coûte. (+) Elle est très gourmande, voir trop.



pseudo : save heart. prénom : ophélie âge : dix-neuf ans pays : france es-tu un scénario ou un inventé : personnage inventé de ma petite tête blonde. où as-tu connu le forum : par la magie d'une idée, non ? ta fréquence de connexion : le plus souvent possible :9: . qu'en penses-tu : :*-*: le mot de la fin : Razz:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)   Mar 11 Juin - 14:03


with every move
my whole world shakes.


Seven, un prénom tellement simple, qui reflétait au mieux ma personnalité. Ce que disaient mes grands-parents à l'époque. Une petite fille douce, respectueuse, mais surtout malheureuse. Personne ne pouvoir dans mon regard ma tristesse. Simplement parce que j'arrivais facilement à la dissimuler. Et pourtant, j'essayais tant bien que mal de respecter les promesses que j'avais faites à mes parents « Tu ne coucheras pas avant le mariage. « Facile à dire, mais quand on tombe amoureuse d'un charmant jeune homme vers mes seize ans. Plus aucune promesse n'est importante. On l'aime, on ne vit que pour lui. Rien n'est plus beau. Tout simplement. Et bien sûr, tout s'enchaîna très vite. Mais bien évidemment, cette promesse était importante pour moi. Et c'est pour cela que j'eus ma première peine d'amour. Et le pire, c'est que je ne pouvais en parler à qui que ce soit. Alors que ces paroles raisonnèrent en moi « Je t'aimais, mais tu n'étais pas capable de me le prouver, nous deux c'est fini. « Oui, bien sûr. J'aurais dû me méfier de lui, de ces belles paroles. Toutefois, l''amour est tellement incompréhensible. On avance sans réfléchir. On se sent libre, tellement bien. Je voulais seulement m'envoler loin de cette fatalité, cette vie qui tombait en miette de plus en plus.

~ Je venais tout juste de rentrer de cours, mes parents agissaient de façon très étrange en ce moment. Je n'étais plus leur petite fille, j'avais tellement grandi pendant tout ce temps, mais pourtant, arriver dans le salon, leur regard me fit comprendre qu'il avait besoin de me parler. Et bien évidemment, je ne pouvais me tromper, ma mère pris la parole en me disant le plus naturellement possible Céleste, tu peux t'asseoir un moment, ton père et moi, on a besoin de te parler J'étais très surprise, mais dans ma famille, on était comme cela. On pouvait appeler cela, une réunion, même si je n'étais pas vraiment enchanté à cette idée. Je m’asseyais sur le canapé, alors que mes parents étaient en face de moi, leur regard me faisait vraiment peur. Je détournais le regard, alors que mon père pris à son tour la parole en me disant Seven, tu sais que dans notre famille, nous sommes très à cheval sur les traditions, mais surtout très croyant, c’est pour cela, qu’on devrait te parler. Tu deviens grande et Puis ma mère le coupai, certainement parce que cela semblait très bizarre que mon père me parle de ça. C’était plus une conversation de mère et fille, qu’autre chose. Et quelque instant plus tard, la voix de ma mère raisonnait dans ma tête Et tu vas commencer à t'intéresser au garçon, tu as déjà quatorze ans mon ange et tu dois savoir, qu'à ton âge, on aimerait avoir des expériences, c'est pour cela qu'on aimerait que tu attendes jusqu'au mariage pour avoir des relations sexuelles, tu sais, c'est très important dans notre famille et j'espère que tu comprendras. C'était un choc ce que je venais d'apprendre. Même si je me doutais de tout cela, je ne pensais pas avoir une discussion sur cela un jour. J'étais très gênée, mais bien évidemment, je respecterais cette promesse. La famille avant tout. Et cela ne me gênait pas vraiment. J'avais le droit d'avoir des copains, sans aller plus loin. Même si c'était très compliqué, parce que peu de personnes ne pouvaient comprendre. Après de longue minute de silence, je pris enfin la peine de répondre en leur disant Je comprends et je vous en fais la promesse d'attendre jusqu'au mariage. une discussion qui se termina par cette réponse. Puis quelque instant après, j'avais le droit de me diriger dans ma chambre, pour étudier bien évidemment. Sauf que jamais, j'aurais cru que cela fut autant difficile de ne pas briser cette promesse.



Même si j'essaie de le cacher c'est clair.
Mon monde s'écroule.


Puis les années passèrent à une vitesse inimaginable. Mes parents s'engueulaient de plus en plus. Je ne comprenais pas vraiment ce qui pouvait se passer. Je croyais toujours au grand amour, toujours à cet amour unique. Qui semblait si réelle. Mais à présent ? Qu'en aient-ils de cette croyance ? On avait un seul unique amour, alors pourquoi, mes parents ne s'aimaient-ils plus comme avant ? Pourquoi ressentais-je toutes ces haines envers les deux personnes qui m'ont mise au monde ? Et bien évidemment quelque temps plus tard, le divorce de mes parents a été annoncé. Et mon monde de petites filles s'envolaient en éclat. Malgré que j'essayais de faire face. Je n'avais personne sur qui je pouvais compter. Du moins, à par ma meilleure amie, la fille dont je tombé amoureuse.

~ Dix-neuf heures, une journée de pluie. Le bruit des gouttes de pluie frappant la fenêtre. Des cris venant de mes parents en bas. Depuis deux semaines, mes parents n’arrêtaient pas de se disputer. Ne comprenant pas tellement ce qu’il pouvait se passer. J’étais loin d’imaginer, ce qui se passerait à ce moment précis. Jouant avec ma bague de pureté, je n’arrivais pas du tout à me concentrer. C’était trop dur, alors que mes parents se déchiraient en bas. Bien évidemment, en tant que curieuse. Je stoppais tout, posant mon livre sur mon lit. Me levant et m’avançant devant la porte, je l’ouvris tout doucement, mais je fus surprise du spectacle que je trouvais en face de moi. Ma mère jetait le linge de mon père par-dessous les escaliers, tout en criant plein d'insulte que je ne pouvais même pas vous dire. C'était dingue comment, une relation aussi belle que celle de mes parents pourraient tout s'écrouler comme cela. Et le pire dans tout ça. Dès que ma mère me vis cacher derrière la porte, elle se stoppa net, avant de s'approcher vers moi. Bouleversé que j'ai pu assister à une telle scène. Puis, elle prit la parole, d'une voix triste Mon ange, ce n'est pas facile pour toi, je le sais. Mais on ne peut plus faire semblant, nous allons divorcés Cette simple phrase me fit complètement réaliser, que l'amour n'était pas unique, qu'on ne pouvait pas se donner à une personne, alors qu'on était sûr de la perdre. C'est la seule fois que je ne comprenais pas mes parents et c'est certainement pour cela que je n'avais même pas répondu, je m'étais seulement enfermé dans ma chambre, réalisant, que la promesse que j'avais fait, ne représentait plus rien à mes yeux.


Dernière édition par Misthope. le Sam 26 Oct - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)   Mar 11 Juin - 14:04


Stop try to steal my heart away.
I can feel your heartbeat.


Je n’aurais jamais cru pu dire cela un jour, mais hier, j’ai passé la meilleure soirée de ma vie. On était avec Prim, en train d’essayer nos robes de bals. Comme à notre habitude, on n’arrivait pas à se décider, mais cette robe marron lui allait comme un gant, ces cheveux long bruns me rendaient fou, ce corps de rêve me faisait rêver. Elle avait tout pour elle, pourtant, on a échangé notre premier baiser et c’était magique, je n’aurais jamais cru que j’aurais pu tomber amoureuse d’elle, mais c’est tellement évident. Elle est la fille que j’attendais depuis tant d’années. Le grand amour existait bel et bien, malheureusement, ce n’était pas possible. On s’aimait, du moins je l’aimais. Je ne savais pas pour elle. Je ne sais pas ce qu’elle ressent pour moi, un amour non réciproque ? Je n’en crois pas un mot. Elle ne m’aurait pas embrassé, si ce n’était pas le cas, n’est-ce pas. Sauf que mes parents n’accepteraient jamais cette relation, on dirait un remake de Roméo et Juliette façon moderne, une histoire d’amour impossible, voilà ce qu’il se passait en ce moment même et je ne pouvais rien y faire pour y remédier.

~ Journée de pluie, soirée entre fille. Tout c’était passé comme un conte de fée. Il n’y avait personne chez moi. On était que nous deux. Cette attirance, se faisait beaucoup plus intense. Malgré qu’on résistait tant bien que mal l’une à l’autre, pour notre bien. Pour ne pas souffrir. Je savais qu’elle ressentait la même chose que moi. Je le voyais dans son regard, elle ne me regardait pas seulement comme une simple amie, c’était bien plus. on était dans ma chambre, essayant des robes pour le futur bal organisé par la villes. Je ne trouvais pas celle qui pourrait m’aller, toutefois, ma meilleure amie, m’appela quelque instant plus tard Sev’, tu peux venir me l’attacher s’il te plait ? Je ne pouvais pas refuser, malgré la tentation qui s’agrandissait de plus en plus. Je me retrouvais derrière elle, m’empêchant d’avoir des mauvaises pensées, je lui attachais cette robe marron, qui lui allait divinement bien. Elle se retournait, me regardant dans les yeux, avant que mes joues changèrent légèrement de couleur, elle était un peu rosie, avant de lui dire tant bien que mal Cette robe te va à ravir ma belle Elle me souriait, baissant quelque peu le regard. Je ne pouvais résister à cette dernière, mais je le devais, pour mes parents, pour elle. Alors que je m’apprêtais à retourner sur mon lit, elle me prit par le bras, me donnant une robe de couleur bleu, avant de me dire Je pari que cette robe t’ira à ravir. Je fis un petit sourire timide, avant d’enlever devant elle, mon tee-shirt, ainsi que mon jean. Je sentais son regard sur mon corps, mais je tentais de ne faire comme-ci de rien n’était Puis j’enfilais la robe, elle m’aida à l’enfiler, sentant ces doigts froids sur ma peau me fit frissonnée. Cette sensation unique, je sentis ces lèvres sur mon cou, je fermé légèrement les yeux, avant que je me retourne et qu’on échangea notre premier baiser, c’était le moment plus magique de ma vie. Je me sentais si bien, à cet instant précis, mais toute bonne chose à une fin, on se sépara quelque instant plus tard, des étoiles dans mes yeux, ainsi qu’au sien, on entrelaçait nos mains avant de sourire bêtement, l’amour me faisait pousser des ailes, mais c’était un amour impossible.



And that's what's going on Well still,
you break me, because i love you



~ Vingt une heure, dehors dans les rues de la ville. Cherchant tant bien que mal du réconfort. Des perles salées coulaient en abondance le long de mes joues. Je suis brisée, complétement brisée. Je n’aurais jamais cru pouvoir ressentir ce sentiment un jour ou l’autre. J’avais le cœur en miette. Les gens me regardaient, mais je m’en contre fichais. Comment avais-je pu croire une seule seconde qu’elle m’aimait ? Qu’elle ressentait des fichues sentiments envers moi ? Je me sentais complètement vide, sans aucun sentiment. Je l’avais vu embrassé son voisin, elle ne m’avait même pas vu, mais je me trouvais là, comme une conne, à vouloir lui avouer mes sentiments. L’amour fait bien plus de mal que de bien. Même si je sais que notre histoire est impossible, même si je sais qu’on ne pourra jamais être ensemble. Elle n’avait pas le droit de me faire autant mal. Elle était ma meilleure amie, celle qui voulait mon bonheur, qui ne pourrait au grand jamais me faire mal, celle qui a été là dans les moments les plus durs. Mon téléphone sonne. Ce qui me coupait dans mes pensées. Voyant le nom qui s’affichait, je ne pouvais pas répondre, mais une force invisible m’y força, je me retrouvais au téléphone avec celle que j’aimais, elle me demandait de venir la rejoindre dans son jardin, immédiatement. Je ne pu me résoudre à accepter, essuyant tant bien que mal mes larmes, je retournais à cette endroit qui me rappelait de mauvais souvenir, mais je le devais. Pour moi, seulement pour moi. C’est pour cela que je me retrouvais une bonne dizaine de minute plus tard, devant elle. N’osant même pas affronter son regard qui me faisait fondre. Elle comprit immédiatement que je l’avais vu. Et sans que je m’y attende, elle se jeta dans mes bras en s’excusant tant bien que mal. C’était la première fois de ma vie, que je ne répondais aucunement à son étreinte, je n’avais pas la force de la repousser, mais je ne pouvais mentir. Je ne pouvais pas faire comme-ci de rien n’était. Elle se détachait de moi, déçue certainement, mais ce n’était pas de ma faute. Elle l’avait mérité. Puis, elle prit la parole en me déclarant Mes parents veulent partie à Atlanta, je ne savais pas quoi faire, mon voisin était venu prendre du sucre et je ne sais pas ce qui m’est passé par la tête, mais je l’ai embrassé, alors qu’il a une copine, il m’a repoussé quelque chose après que tu sois partie, je suis sincèrement désoler Seven, mais il est évident que tu ne pourras pas me pardonner, mais sache que je ne pourrais t’oublier, tu es la seule et l’unique que j’aime, et cela ne changerait en aucun cas. apprendre qu’elle déménage, qu’elle l’avait embrassé seulement pour cela. Je me sentais horriblement mal, mais le pire dans tout cela, c’était qu’on ne se verrait plus jamais. Rien qu’à cette pensée, mes yeux se remplissaient de larme, avant de la serrer contre moi, je ne voulais pas qu’elle parte. Je t’aime tellement si tu savais, je ne t’oublierais jamais Prim, t’es la seule et l’unique On s’échangeait un dernier baiser, l’ultime, avant que je rentre chez moi. Elle partait demain matin, et si notre amour est plus fort que tout, on se retrouvera, du moins je l’espère.


Perdre sa meilleure amie, celle que tu aimes à cause de ces parents qui ne veulent plus resté en ville. Souffrir de sa séparation, ne plus avoir le gout à vivre, espérer au plus profond de soi son retour. L’espoir fait vivre, mais l’amour que je ressens pour elle, est tellement fort, tellement puissant que je ne pourrais me résoudre à refaire ma vie. Elle est mon soleil, celle qui m’a fait prendre conscience que l’amour est réelle, alors non, je ne perdrais jamais espoir. Mon cœur battra pour toute la vie pour elle, malgré qu’on ne se retrouve pas. parce que je le sens, je le sais, on se retrouvera un jour ou l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)   Mar 11 Juin - 14:04


FEAT NINA DOBREV BY FYEAH-NINADOBREV
prim(rose) calloway
If there's a soulmate for everyone.

nom(s) : calloway prénom(s) : prim(rose) surnom(s) : prim, brunette. âge : vingt ans date et lieu de naissance : ici-même à providence, date au choix origines : au choix statut civil : célibataire ou en couple (compliqué) orientation sexuelle : bisexuelle profession/études : au choix traits de caractère : Brillante – Sûre d'elle – Intéressante – Passionnée – Cultivée – Charmante – Loyale – Attachante – Douce – Amusante - Persévérante. Rancunière - Têtue - Jalouse - Chiante - Lunatique - Franche - Maniaque - Énervante - Par moment maladroite - Gourmande.

(+) deux élèments que tu aimes
deux élèments que tu n'aimes pas (-)
~ elle assume amplement sa bisexualité, malgré que ses parents ne le savent toujours pas.
~ elle est de retour après n'avoir pas donner de nouvelle depuis 2 ans.
~ passionnée de cuisine, elle adore être au fourneau.
~ je l’imagine bien en couple, une relation juste pour le fun, pour ne pas que ses parents apprennent ce qu'elle est.
~ elle n'a pas oublié sa meilleure amie, son âme soeur.
~ elle a peur de la réaction de seven, face à son retour.


~ i don't love you, i always will
Primrose Calloway et Seven-Lux Hawths, se connaissent depuis toujours. Meilleures amies depuis la plus tendre enfance, elles étaient vraiment inséparables. Une amitié qui resta intacte durant toutes ces années. Elles se comprenaient parfaitement, c’était des âmes sœur, rien de plus simple. Toutefois, les années passèrent et leur relation se compliqua. Les sentiments que commençait à éprouver Seven se faisait de plus en plus insistant. Malgré qu’elle ne pouvait pas, ses parents sont très croyants et n’accepteraient jamais que leur fille sorte avec une autre fille. C’est pour cela que cette dernière n’avait jamais rien tenté envers cette dernière, malgré l’envie incessante de pouvoir l’embrasser, la toucher, lui dire ce qu’elle ressentait. Elle ne pouvait pas, par respect envers sa famille et surtout pas respect envers sa meilleure amie. C’est pour cela, qu’elle ne pouvait plus regarder sa meilleure amie en face. Sauf qu’elle ne savait pas que Prim ressentait la même chose. Elle était irrévocablement attirée par Seven. Sa chevelure blonde la rendait folle, ses lèvres roses, lui donnait envie de l’embrasser pour l’éternité. Et c’est ce qu’il se passa, un soir d’automne dans la maison de la blondinette. Elle essayait des robes pour le bal que la ville organisait chaque année. Les deux jeunes filles essayaient tant bien que mal, des robes, quand Prim demanda à Seven de lui refermer celle-ci. Elle vu le regard de sa meilleure amie sur elle, puis elle comprit qu’elle ressentait la même chose. Toutefois, elle ne voulait pas l’effrayer, c’est pour cela qu’elle lui donna une robe pour qu’elle essaye. Sauf qu’elle ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle enlève ces vêtements devant elle, avant d’enfiler sa robe. Elle demanda par la même occasion de la refermer. Cependant la tentation fut si forte qu’elle l’embrassa dans le cou, provoquant un milliard de frisson à la blondinette, avant qu’elle se retourne, et l’embrasse. Leur premier baiser, c’était si magique. Avant de se détacher et d’entrelacer leur main, elle n’avait pas besoin de mot, elles se comprenaient parfaitement en un seul regard. Puis quelques années plus tard, Seven surprit sa meilleure amie embrasser son voisin, le choc, le cœur brisé, mais ce qu’elle ne savait pas, c’était qu’elle allait déménager et qu’elle était tellement perdu qu’elle n’avait pas réfléchis. Heureusement qu’elles se sont expliqué avant son départ, mais depuis cela, plus aucune nouvelle. Prim n’a plus donné signe de vie, ce qui brisa entièrement Seven, malgré qu’elle reste forte, son unique amour, son âme sœur, ne lui donne plus de nouvelle. Et le pire dans tout cela, c’est qu’elle ne sait pas qu’elle est de retour, depuis une semaine. Leur retrouvailles risque d’être forte en émotion, mais imaginons que Prim revient avec un garçon, pensez-vous qu’elle lui pardonnera, j’en doute fortement. Elles sont faites l’un pour l’autre, mais il y a toujours quelque chose qui les empêche d’être heureuses dans les bras l’une de l’autre.

(+) lire ma fichette pour mieux comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

GIVE ME LOVE - 2012 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un double compte sur Wakfu?
» Convention de l'Ecole de Guerre (2 et 3 juin 2012) : le compte-rendu
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Pandawa air à l'arc.
» Nouvelles ventes Goldmarkus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2013 - 2010-