AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 STATE OF GRACE - 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: STATE OF GRACE - 2013   Ven 7 Juin - 11:13


CRÉDITS ©MILIBENZO (TUMBLR) | FEAT @ASHLEY BENSON.


MADISON TANYA, MITFORD
l’oublier c’était comme essayer de te rappeler une personne que tu n’as jamais rencontrés..

- ÂGE DU PERSONNAGE : Tu es seulement âgée d’une vingt deuxièmes années, tout juste majeur. - DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Née un beau jour de juin, le 24 exactement, ici-même à Philadelphie. - TON SIGNE ASTRO : Tu es cancer, comme eux tu es surtout quelqu’un de nature assez indépendante, tu ne veux compter que sur toi-même. - MÉTIER/ÉTUDE : Elle est étudiante en psychologie, complètement différent de sa passion qui n'est qu'autre que le chant. - ORIENTATION SEXUELLE : Tu es irrévocablement attiré par la gente masculine, malgré que tu adores les filles, tu ne te vois aucunement sortir avec l'une d'entre elle. - SITUATION FINANCIÈRE : Tu as un revenue assez moyen, sans dire aisée. Tu t'en sors assez facilement. - STATUT SENTIMENTAL : Après une rupture difficile, ne croyant plus réellement à cette broutilles, tu es célibataire, brisée. - TA PASSION : la musique, plus particulièrement le chant. - TRAITS DE CARACTÈRE : attentive, sensible, maniaque, chiante, énervante, ambitieuse, fragile, persévérante, attachante, douce, têtue, à l'écoute, caractérielle. - AIME : la musique, ton meilleur ami, enregistrer des covers, être avec ta famille, le chocolat, son chat, dormir, faire la folle, être avec ces amies, les soirées qui ne dérape pas, les chansons déprimantes, s'amuser. - AIME PAS : ton ex, les chiens, le froid, les chansons classiques, les films d'horreur, le café, ta demi-soeur, la drogue, les insectes, l'hypocrisie et toi-même. - VOTRE GROUPE : Michael Jackson.
~ and you can tell everybody, this is your song.
Sa passion n'est qu'autre que le chant. Depuis toute petite déjà, elle s'amusait à chanter devant ses parents, sa famille. Sans vraiment faire attention à la voix qu'elle avait. S'amusant à chanter à tue-tête dans sa chambre, avec la musique à fond. Puis, avec son meilleur ami, elle a perdu un pari. Suite à cela, son meilleur ami l'a enregistré en train de chanter, avant de la mettre sur youtube. Et sans que les deux s'y attendent, beaucoup ont adoré. Donc ils ont continué à enregistrer des covers, au début, c'était assez simple, mais à présent, elle se débrouille très bien, elle a même écrite une chanson qui passe en boucle si on tape son nom. Sa chaine de youtube (cliquer sur le lien) et elle est très fière d’elle, elle espère vraiment percer un jour, parce que la musique, chanté, représente tout ce qu’elle aime. Sa passion à l’état brute.

Déteste son père depuis qu’il s’est remarié avec celle qui à causer la séparation de ses parents. (+) Elle est assez impulsive, elle ne réfléchis pas avant d’agir et le regrette assez facilement. (+) Elle ne supporte pas sa demi-sœur, malgré qu’elle se ressemble pas mal, puis elle a toujours été là pour elle, malgré qu’elle ne veuille se l’avouer. (+) Elle aimerait fonder une famille et trouver surtout l’homme qui partagera sa vie jusqu’à la fin de ces jours. (+) Elle aimerait percer dans le métier en tant que chanteuse, pour l’instant, elle enregistre de simple cover sous le nom de Tay Mitford. (+) Elle est très gourmande, son plat préféré n’est qu’autre que les lasagnes. (+) Elle pleure souvent devant les films à l’eau de rose, elle est vraiment trop sensible. (+) Voudrait pouvoir changer d’habitude envers sa demi-sœur. (+) Elle ne croit plus en l’amour, suite à sa dernière relation. (+) elle ne fait plus confiance au mec, à cause de ça. (+) Elle n’est pas une fille volage, elle se respect trop pour avoir des histoires d’une nuit, mais cela peut lui arriver. (+) Elle passe souvent sa main dans ces cheveux blonds, l’habitude certainement. (+) Elle passe sa vie à faire chier son monde (+) Elle déteste cuisinier. (+) Elle a l’habitude de mettre de la musique à fond le matin, tout en faisant le ménage. (+) Son meilleur ami Brent est la personne la plus important pour elle. (+) Tanya est une passionnée de mode, elle adore faire les magasins (+) Elle a une voix assez douce, mais puissante à la fois. (+) Elle veut apprendre à jouer du piano, ainsi que de la guitare. (+) Elle n’a plus de nouvelle de sa mère, depuis exactement trois ans. (+) Elle a quitté la maison familiale assez tôt, contrairement à ses amies.

- TON PSEUDO/PRÉNOM : save heart (ophélie) - TON ÂGE : dix-neuf ans - PAYS : France - COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM ? : par la magie d'une idée. - QU'EN PENSES-TU ? : Je ne pourrais commenter. - ES-TU UN SCÉNARIO ? : malheureusement, non. - TA FRÉQUENCE DE CONNEXION : le plus souvent possible tongue - UNE PETITE DÉDICASSE : je veux du chocolat maintenant :aud: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: STATE OF GRACE - 2013   Ven 7 Juin - 11:14

~ you and i'll be safe and sound.


" BLOW ME ONE LAST KISS "
Tes pensées étaient ailleurs depuis quelque jour. C'était la première fois que cela t'arrivait et tu ne pouvais comprendre ce qui se passait. Tu étais dans ta bulle, imaginant un tas de scénario, sans vraiment réagir à ce que tu faisais. Tu étais encore jeune, tu n'avais jamais eu de petits copains, mais tu ne savais pas pourquoi, tu avais cette sensation, cette sensation d'être littéralement seule au monde. Malgré que tu fusses entouré d'amis sincères, il te manquait quelque chose, une chose, dont personne ne pouvait comprendre. L'amour. Un simple sentiment, mais qui représentait tant à tes yeux. Puis, tu n'avais jamais vraiment eu de copain, jusqu'à maintenant. Tu te trouvais ridicule. Mais ce n'était pas cela le pire, c'était surtout le fait que tu te retrouvais devant la porte de ton meilleur ami, ne sachant pas vraiment si tu devais appuyer sur la sonnette, mais, c'était plus fort que toi. Ton doigt appuyais sur celle-ci, tu attendais patiemment qu'une personne ouvre la porte. Et ce fut le cas, quelque minute plus tard. Ton sourire apparu à la vue de ton meilleur ami, avant de le serrer dans tes bras, comme tu le faisais si bien. Il te laissait rentrer, avant de vous installer sur son canapé. Tu prit la parole comme toujours, en disant Que faisais-tu de beau ? Il te regardait avec se sourire amusé que tu connaissais si bien. Il avait toujours été, la personne la plus importante pour toi, il avait toujours été là, puis votre amitié était parfaite, sans aucune ambiguïté. J’étais en train de jouer au jeu vidéo mamzelle, mais ça tu devais déjà le savoir. Et il avait raison, tu le savais aussi bien que tout le monde, qu’il était accroc à ça. En même temps, c’était un garçon, ce qui était tout à fait normal. Puis, il ajouta quelque instant après Tu sembles ailleurs, qu’est-ce qu’il y a ma belle ? C’était dingue, il te connaissait si bien, qu’il devinait assez facilement, ce qu’il se tramait dans ta tête. mhmm, pas grand-chose. Tu ne voulais pas l'embêter avec des trucs de filles, puis cela ne pouvait l'intéresser. A d’autre, veux-tu.. Dis-moi ce qu’il y a Tanya ! Tu soupirais, sachant que ce n'était pas des choses dont tu pouvais parler à ton meilleur ami. C'était un garçon et il ne pouvait tant pas comprendre ce genre de choses, mais il insistait et tu étais autant obligé de lui dire ce qu'il se passait, malgré que tu le faisais à contre-coeur.Je n’ai jamais embrassé un garçon, alors que toutes mes amies l’ont fait, je me sens vraiment nul tu sais.. surtout que tu es un garçon et tu ne peux pas comprendre.. Il me regarda un long moment, avant de poser sa main sur la mienne. Un ami comme lui, été vraiment rare. Beaucoup t’aurait ris au nez. Peut-être qu’il pouvait comprendre et tu t’étais trompé sur son compte qui sait. Ce n’est que ça ! Tu pouvais me le dire, je ne t’aurais jamais jugé, puis si tu veux savoir, je suis dans le même cas que toi, je n’ai jamais embrassé aucune fille. Tu souriais amusé, tu n'en croyais pas un mot, mais tu étais touché qu'il comprenait. Comme quoi, tu n'avais pas à avoir honte de n'avoir jamais embrassé un garçon. Puis, peut-être que cela arriverait plus tôt que tu ne pouvais le tenter. T’es pas sérieux ? Tu souriais amusé, tu n'en croyais pas un mot, mais tu étais touché qu'il comprenait. Comme quoi, tu n'avais pas à avoir honte de n'avoir jamais embrassé un garçon. Puis, peut-être que cela arriverait plus tôt que tu ne pouvais le tenter. Je suis sérieux, j’attends la bonne personne, et je n’ai jamais vraiment eu l’occasion d’échanger un unique baiser. Puis, tout à coup, une idée te vient. Tu ne sais pas pourquoi, tu penses à cela, mais peut-être parce que c'est ton meilleur ami, la personne la plus importante pour toi. Je crois avoir trouvé la solution, on n’a qu’à se donner notre premier baiser ? Idée de dingue, mais cela pouvait le faire, vous ne ressentez jamais rien, puis vaux mieux le faire avec une personne digne de confiance, non ? Il te regardait un long moment, il ne savait pas quoi répondre, ce que tu trouvais tout à fait normal. Il devait te prendre pour une folle, mais sans que tu attends, il te répondit J’accepte. Chose que tu n'aurais jamais cru. Et les minutes paressaient des heures, les secondes une éternité. Alors que votre visage se rapprochait de plus en plus. Ton coeur qui battait anormalement vite, avant de sentir vos souffles se mélangeaient. Puis, le contact ultime, tes lèvres se posèrent sur les siennes, un baiser à la fois tendre et timide. Cela, ne dura quelque minute, avant de vous séparer. Plus personne ne parle, il y avait un malaise qui ne dura quelque seconde. Tu n'avais rien ressenti pour ton meilleur ami et tu croyais de même de son côté, mais ce que tu ne savais pas, c'était que ce baiser avait été merveilleux et il mourrait d'envie d'une seule chose de recommencer, mais bien évidemment, il fit comme-ci de rien n'était reprenant votre conversation sur toutes autres choses, oublié par la suite ce qui venait de se passer, mais peut-on vraiment oublier son premier baiser, tu t'en doutes fortement.


" FOR THE LOVE OF DAUGTER "
C’est qui elle ? Ton regard venait de se poser sur une fille d'à peu près ton âge. Qu'est-ce qu'elle faisait là ? À côté de ton père ? Tes parents étaient divorcés depuis deux mois déjà. Tu n'avais eu aucune nouvelle de lui, jusqu'à ce fameux appel comme quoi, il voulait absolument te voir. Croyant à une journée père/fille, tu avais été enchanté, jusqu'à présent. Tu l'as regardé froidement, ce regard que ton père détestait tant. Quelque seconde après, il prit la parole en te disant Peux-tu parlé autrement Tanya, puis cette fille, c’est ta demi-sœur. Je voulais te la présenter. Ta demi-sœur, c’était une blague non ? Tu étais tellement dégoûté, mais surtout déçue, tu t’en foutais complètement d’avoir une demi-sœur, tu voulais tout simplement passer un bon moment avec ton père, seule. Chose qui ne comprenait jamais. Je parle comme je veux, puis tu aurais pu me dire que t’avais trompé maman avec une autre, je l’aurais compris. Ignorant complètement la jeune femme qui était en face de toi. Ton père n'allait pas supporter que tu lui parles de la sorte, mais tu étais tellement déçue. À présent, tu voulais seulement rentrer chez toi, tu n'avais même plus envie de passer la journée avec lui, tu voulais le laisser avec elle et partir, mais ce n'était pas possible. Tanya, j’en ai assez. Arrête de faire ton enfant pourris gâtée ! Cela ne te regarde pas ce qui s’est passé entre ta mère et moi. Soit, au moins polie avec ta demi-sœur et apprends à la connaitre. Tu le regardais un long moment, avant de te lever de ta chaise, prenant ton sac à main, avant de lui lancer le plus froidement possible Tu sais quoi, je vais te laisser avec TA fille, moi je rentre. Amusez-vous bien sans moi. Avant de te diriger vers la porte du restaurant et d'y sortir. Tu avais été immature, mais tu t'en foutais. Ton père n'en avait rien à faire de toi, tu t'en rendais compte et cela te faisait mal. Tu n'avais même pas envie d'apprendre à la connaitre, elle ne représentait rien, à par-être la cause de la rupture de tes parents, tu l'as haïsses sans la connaitre, mais seulement si tu savais qu'elle allait être là pour toi, quand tu aurais le plus besoin. Mais tu étais tellement têtue, que tu n'avais même pas appris à la connaitre, quelle belle erreur Tanya.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: STATE OF GRACE - 2013   Ven 7 Juin - 11:14


" THAT YOU NEVER LOVED ME OR HER
OR ANYONE OR ANYTHING "


- FLASH-BACK -
Tu venais tout juste d'arriver chez ton petit-ami, vous étiez ensemble depuis déjà, trois ans. Une histoire qui avait démarré, il y a quelques années, tu n'aurais jamais cru cela possible, mais c'était bien le cas. Il t'avait fait perdre tous tes moyens, tu n'aurais jamais cru pouvoir aimer une personne comme cela, mais c'était bien le cas, tu étais complètement raide dingue de lui. Tu étais rentré sans frapper, de toute façon, tu aimais lui faire des surprises. Toutefois, cela ne s'était pas passé comme tu l'avais espéré. Il n'y avait personne dans le salon, tu te demandais s'il était chez lui, mais après quelque instant de réflexion, tu entendis une porte s'ouvrit, c'était lui-même. Il ne s'attendait certainement pas à te voir, vu son regard. Tu pris peur, en espace de quelque minute, mais tu t'approchais de lui, pour l'embrasser, mais il te repoussait instantanément. Blessée, ton sourire disparu, laissant place à une inquiète tel qui te faisait mal au ventre. Qu’est-ce qu’il se passe mon cœur ? Il ne répondait pas de suite. C’était comme-ci qu’il cherchait à te dire quelque chose, sans te faire trop de mal. Après, quelque seconde à t’observer, il ouvrit enfin la bouche pour te dire On doit parler Tanya, je ne peux plus faire semblant, je ne veux pas que tu souffres par ma faute, mais je suis obligé. Tu le regardais, ne comprenant pas vraiment ce qu’il se passait. Pourquoi te disait-il cela ? Tu n’arrivais pas à t’avouer certaine vérité. Parce qu’il était certes que par moment, valait mieux se mentir à soi-même que de souffrir, te disais-tu. Faire semblant de ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ? disais-tu d’une voix assez peu assurée. Il ne mit que quelque seconde, avec son regard désolé pour te répondre, en essayant de chercher les bons mots pour ne pas que tu pleures. De t’aimer. Je sais que cela peut te paraitre dur de l’entendre, mais je ne peux plus faire semblant. Tu es une fille bien Tanya, tu mérites largement qu’un mec de mon genre. ton regard s’était attristé, retenant au maximum tes larmes, malgré que t’es yeux se remplissaient d’eau. Tu ne pouvais pas en Coire des oreilles, c’était un mauvais cauchemar. Tu aurais voulu te réveiller, que tout ça, ne soit pas réelle. D’une voix cassée, tu lui répondais Tu ne m’as jamais aimé disais-tu au bord des larmes. C'était dingue comme de simples mots, pouvait te faire aussi mal. Peut-être parce que tu étais irrévocablement amoureuse de lui. Et pour toi, il t'était incapable de l'oublier. Je suis sincèrement désolé, mais c’est la vérité. Mes parents n’acceptaient jamais mes petites-amies, mais tu es arrivé et tout à changer. Je voulais juste bien me faire voir dans ma famille, juste une fois, mais cela dure depuis trop longtemps et il m’était impossible de ressentir qu’une once de quelque chose envers toi. Je tiens à toi, mais plus comme une simple fille. Sa phrase terminée, tu étais resté devant lui, alors que des perles salées venaient de s'abattre sur on visage avec une force inhumaine. Tu n'avais jamais ressenti cette sensation de déchirure, ton coeur te faisait atrocement mal. Tu venais de te rendre compte qu'il avait joué avec tes sentiments et la seule dans l'histoire que tu devais blâmer, ce n'était que toi. Tu aurais dû voir venir. Sans te rendre compte, ta main s'abattirent sur sa joue, avant de lui dire avec toute ta haine Tu n’es qu’un salaud, je te déteste. Comment, j’ai pu être aussi conne de t’aimer à ce point, j’y crois pas comment on peut être aussi stupide de croire que l’amour était une fois pour moi. Je ne veux plus jamais te revoir, je me casse. Ta haine avait été tellement forte que tu venais de claquer la porte, avant de t'effondrer quelque instant plus tard au volant de ta voiture, tu pleurais toutes les larmes de ton corps, parce que cela te faisait du bien, tu avais besoin d'évacuer toute cette souffrance en toi.
- FIN DU FLASH-BACK -


Ton regard était vide, tu étais complètement mort de l'intérieur. Tu étais dans ta salle de bain, ne voulant pas alerter ta demi-soeur avec tes pleures, tu avais fait couler l'eau, tout en essayant tant bien que mal de ne pas pleurer. Mais c'était trop dur pour toi. Tu avais tant espéré dans cette relation, qu'à présent, tu te retrouvais toute seule avec cette souffrance qui te consumait du plus profond de toi. Tu te rendais compte que la vie était injuste, plus à mesure que l'eau couler, plus tu commençais à éclater en sanglot, de gros sanglot qui aurait pu interpeller n'importe qui, même ta demi-soeur et c'était malheureusement le cas. Tu entendais quelqu'un toqué à la porte, avant de te dire le plus naturellement possible Tanya, ça ne va pas ? Tu te demandais si elle le faisait exprès te de demander ça, mais en même temps, tu avais tellement besoin de réconfort, que même ceux de ta demi-sœur aurait été le bienvenue. Oui, oui. Je me fais juste culer un bain. Mais il était préférable de lui mentir, tu ne voulais pas te retrouver faible devant cette dernière. Tu ne l'avais jamais vraiment apprécié. Tu n'avais jamais vraiment voulu avoir une soeur, même si tu savais qu'au plus profond de toi, qu'elle était pareille, vous vous ressemblez tellement que cela faisait vraiment peur à moment. Et tu vas croire que je ne vois pas que tu pleures ? A d’autre veux-tu. Ouvre-moi cette porte immédiatement. Tu ne t'attendais certainement pas à ce qu'elle te disait cela. Malgré que tu aies voulu lui dire quelque chose de méchant, cela fut impossible, c'était pour cela, que tu déverrouillais la porte de la salle de bain, avant de l'ouvrir. Et même pas quelque seconde plus tard, tu te retrouvais dans ses bras, pleurant à en mourir, elle te consolait comme elle le pouvait, parce qu'elle savait ce que tu traversais, même si tu ne le voulais pas, elle allait te soutenir, parce qu'elle tient à toi, comme sa soeur, même si votre relation est assez complexe, elle ne te le laisserait jamais tombé, ça tu peux être sûr.


" BUT MY DREAM, YOU ARE MY SOULMATE "
C'était la première fois que tu étais assez stressé pour ton premier cours de guitare. D'habitude, tu n'étais pas comme cela, mais tu avais ce pressentiment qu'il allait se passer quelque chose d'assez gênant et cela te foutait la trouille. Tu t'étais tellement rapproché de Brent, votre relation était devenue tellement fusionnelle que beaucoup faisait des allusions sur vous deux. Même si tu ne faisais pas attention, cela t'étonnait souvent. Surtout que vous agissez comme de simples amis. Par moment, les gens étaient assez parano, te disais-tu. Toutefois, t'arrivais seulement chez lui. Comme à ton habitude, tu n'avais pas besoin de sonner, tu rentrais comme cela, parce que tu avais les clés. C'était assez simple, non? A peine, as-tu posé les pieds dans son appartement, tu criais un simple C’est moi ! Avant de retirer ta veste, puis te diriger vers le salon, où il se trouvait. Il relevait la tête, en souriant, avant de te lancer en rigolant Tu aurais pu venir avec quelque chose à manger quand même, je meurs de faim ! Comme à son habitude, il fallait qu’il se plaint, tu t’approchais de lui, en souriant. De toute façon, s’il avait vraiment faim, il savait parfaitement bien cuisinier, donc tu savais aussi bien que lui, que c’était pour t’embêter. Les téléphones existe, tu sais ? Il fit sa moue coupable, que tu connaissais tant. Tu avais tapé dans le mille comme toujours, mais tu n'étais pas là pour l'embêter, mais bien apprendre à jouer de la guitare, puis peut-être un jour du piano. Ta gagné, j’ai déjà mangé. Si tu veux, j’ai fait de bonne lasagnes. Ton plat préféré en plus, il le faisait exprès, parce que tu ne pouvais résister à ces lasagnes fait maison, mais tu n'avais pas faim, tu te contentais de lui dire Peut-être tout à l’heure. Alors on commence le cours ? Il te regardait longuement, avant de se lever et d'aller chercher sa belle guitare. Pour ne revenir qu'une dizaine de minute plus tard, avec une partition en plus. Il s'installa à côté de toi, avant de te dire C’est partie ! Place la guitare de cette façon Avant de te la donner. Tu l'as plaça assez rapidement sur toi, malgré qu'elle était largement plus grande que toi et n'était pas du tout léger, comme tu l'aurais cru. Maintenant, place ta main ici En prenant une de tes mains, la plaçant sur les cordes, sans vraiment te rendre compte, il ne lâchait pas ta main, il restait quelque instant comme cela, tu sentais son regard assez intense, mais tu ne fis comme-ci de rien n'était. Avant de prendre ta seconde main, la plaçant plus en hauteur en diagonale de la tienne. Essaye maintenant ! Tu t’exécutais immédiatement, à l’entente de la mélodie, ton sourire s’agrandissait, ce n’était pas autant difficile que tu aurais cru. Toute contente de toi, tu lui disais C’était aussi simple que ça ? disais-tu en le regardant dans les yeux, mais sans tout attendre, c’était la première fois que vous étiez assez proche, cette proximité était assez gênante. Tu te sentais mal à l’aise, surtout la façon dont vous vous rapprochiez. Et avant d’être vraiment à la limite, tu bougeais la guitare, ce qui le fit stopper quelque instant plus tard. Avant de te répondre, le plus naturellement possible, malgré que sa voix était assez déçu Oui, c’est assez simple comme ça ! Maintenant, essaye de trouver d’autre accord ! Tu replaçais assez rapidement la guitare vers toi, pour essayer une nouvelle fois, en attribuant de nouvelles tonalités, tu y arrivais parfaitement et tu étais assez contente. Vous aviez continué tout l'après-midi, malgré qu'il y aie cette gêne en toi, dès que tu posais son regard sur lui, il l'évitait. T'essayais de ne pas te faire de fausses idées, mais tu le trouvais assez bizarre en ce moment, mais seulement, tu ne savais aucunement ce qu'il pouvait ressentir pour toi. Il essayait de ne pas le montrer, malheureusement cet après-midi, c'était plus fort que lui, il avait envie seulement une seconde fois gouter tes lèvres si douce, mais il n'espérait rien de plus, parce que votre amitié étaient assez importantes pour ce dernier, puis il était rare qu'il se fasse d'illusion, il était certain, qu'il n'y aura jamais plus de ton côté, mais à présent, tu étais loin d'être sûr à cent pour cent. Peut-être que l'avenir te dira ce que tu ressens vraiment pour Brent ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: STATE OF GRACE - 2013   Ven 7 Juin - 11:15


CRÉDITS @ILOVEJULIANMORRIS (TUMBLR). | FEAT ©JULIAN MORRIS.


BRENT, SWINBURNE
KEEP ME FROM FALLING APART.

- ÂGE DU PERSONNAGE: vingt quatre ans. - DATE ET LIEU DE NAISSANCE: née ici-même à Philadelphie, date de naissance au choix. - TON SIGNE ASTRO: au choix. - MÉTIER/ÉTUDE: écrire ici. - ORIENTATION SEXUELLE: hétérosexuelle, il aime trop les filles. - SITUATION FINANCIÈRE: assez moyenne. - STATUT SENTIMENTAL: célibataire, assez compliqué. - TA PASSION: La musique, mais plus la guitare, piano... - TRAITS DE CARACTÈRE : possessif - drôle - affectif - tactile - rancunier - jaloux - romantique - optimiste - un brin réservé - chiant - lunatique - attachant - impulsif - ouvert d'esprit - accueillant - fort. - AIME: à vous de vous approprier le personnage. - AIME PAS: à vous de vous approprier le personnage. - VOTRE GROUPE: Micheal Jackson.
~ and she dreamed of paradise.
L'histoire est entièrement libre, malgré que vous devez respecter le lien. ★ il est allergique aux fruit de mer, de tout façon, il n'aime pas cela. ★ il joue souvent de la guitare, sa passion depuis tout petit ★ il adore cuisinier, cela le détend d'être au fourneau ★ il adore l'écriture, il peut passer des heures à écrire des romans ou à en lire. ★ il n'a pas eu une enfance heureuse à cause des disputes excessif de sa mère envers son père. ★ il ne pourrait jamais oublié son premier baiser. ★ Il tient toujours ces promesses, il ne laisse jamais ces proches dans la merde. ★ il est très proche de son grand-frère.

C'était la première fois que tu étais assez stressé pour ton premier cours de guitare. D'habitude, tu n'étais pas comme cela, mais tu avais ce pressentiment qu'il allait se passer quelque chose d'assez gênant et cela te foutait la trouille. Tu t'étais tellement rapproché de Brent, votre relation était devenue tellement fusionnelle que beaucoup faisait des allusions sur vous deux. Même si tu ne faisais pas attention, cela t'étonnait souvent. Surtout que vous agissez comme de simples amis. Par moment, les gens étaient assez parano, te disais-tu. Toutefois, t'arrivais seulement chez lui. Comme à ton habitude, tu n'avais pas besoin de sonner, tu rentrais comme cela, parce que tu avais les clés. C'était assez simple, non? A peine, as-tu posé les pieds dans son appartement, tu criais un simple C’est moi ! Avant de retirer ta veste, puis te diriger vers le salon, où il se trouvait. Il relevait la tête, en souriant, avant de te lancer en rigolant Tu aurais pu venir avec quelque chose à manger quand même, je meurs de faim ! Comme à son habitude, il fallait qu’il se plaint, tu t’approchais de lui, en souriant. De toute façon, s’il avait vraiment faim, il savait parfaitement bien cuisinier, donc tu savais aussi bien que lui, que c’était pour t’embêter. Les téléphones existe, tu sais ? Il fit sa moue coupable, que tu connaissais tant. Tu avais tapé dans le mille comme toujours, mais tu n'étais pas là pour l'embêter, mais bien apprendre à jouer de la guitare, puis peut-être un jour du piano. Ta gagné, j’ai déjà mangé. Si tu veux, j’ai fait de bonne lasagnes. Ton plat préféré en plus, il le faisait exprès, parce que tu ne pouvais résister à ces lasagnes fait maison, mais tu n'avais pas faim, tu te contentais de lui dire Peut-être tout à l’heure. Alors on commence le cours ? Il te regardait longuement, avant de se lever et d'aller chercher sa belle guitare. Pour ne revenir qu'une dizaine de minute plus tard, avec une partition en plus. Il s'installa à côté de toi, avant de te dire C’est partie ! Place la guitare de cette façon Avant de te la donner. Tu l'as plaça assez rapidement sur toi, malgré qu'elle était largement plus grande que toi et n'était pas du tout léger, comme tu l'aurais cru. Maintenant, place ta main ici En prenant une de tes mains, la plaçant sur les cordes, sans vraiment te rendre compte, il ne lâchait pas ta main, il restait quelque instant comme cela, tu sentais son regard assez intense, mais tu ne fis comme-ci de rien n'était. Avant de prendre ta seconde main, la plaçant plus en hauteur en diagonale de la tienne. Essaye maintenant ! Tu t’exécutais immédiatement, à l’entente de la mélodie, ton sourire s’agrandissait, ce n’était pas autant difficile que tu aurais cru. Toute contente de toi, tu lui disais C’était aussi simple que ça ? disais-tu en le regardant dans les yeux, mais sans tout attendre, c’était la première fois que vous étiez assez proche, cette proximité était assez gênante. Tu te sentais mal à l’aise, surtout la façon dont vous vous rapprochiez. Et avant d’être vraiment à la limite, tu bougeais la guitare, ce qui le fit stopper quelque instant plus tard. Avant de te répondre, le plus naturellement possible, malgré que sa voix était assez déçu Oui, c’est assez simple comme ça ! Maintenant, essaye de trouver d’autre accord ! Tu replaçais assez rapidement la guitare vers toi, pour essayer une nouvelle fois, en attribuant de nouvelles tonalités, tu y arrivais parfaitement et tu étais assez contente. Vous aviez continué tout l'après-midi, malgré qu'il y aie cette gêne en toi, dès que tu posais son regard sur lui, il l'évitait. T'essayais de ne pas te faire de fausses idées, mais tu le trouvais assez bizarre en ce moment, mais seulement, tu ne savais aucunement ce qu'il pouvait ressentir pour toi. Il essayait de ne pas le montrer, malheureusement cet après-midi, c'était plus fort que lui, il avait envie seulement une seconde fois gouter tes lèvres si douce, mais il n'espérait rien de plus, parce que votre amitié étaient assez importantes pour ce dernier, puis il était rare qu'il se fasse d'illusion, il était certain, qu'il n'y aura jamais plus de ton côté, mais à présent, tu étais loin d'être sûr à cent pour cent. Peut-être que l'avenir te dira ce que tu ressens vraiment pour Brent ?

Brent Swinburne et Tanya Mitford sont meilleurs amis depuis toujours. Une amitié qui n'avait aucune ambiguïté, du moins, jusqu'à qu'il échange leur premier baiser ensemble. C'est assez bizarre ce qu'il avait ressenti, ses lèvres sur les siennes, lui ont fait comprendre qu'il l'aimait. Sauf qu'il se voilait la face sur ces sentiments, pour ne pas gâcher une belle amitié ? C'était certainement cela. Du moins, jusqu'à ce baiser, qui lui font prendre conscience, que c'était impossible de faire semblant à présent. A chaque fois qu'il se trouve assez proche d'elle, il ne sait plus comment se comporter. Une folle envie lui prend, de pouvoir l'embrasser. Combien de temps va-t-il durer à faire semblant, qu'elle ne l'attire pas réellement, mais c'est beaucoup plus fort que cela. De plus, Tanya commence à se demander si, elle n'est pas amoureuse de lui. Sauf qu'elle sort d'une rupture douloureuse et n'est pas vraiment prête à se remettre en question, un amour caché, réciproque, mais la peur de faire rejeter, font qu'il ne s'avoueront jamais, à moins qu'un évènement leur prouve qu'ils sont faits l'un pour l'autre, les âmes-soeurs se retrouvent toujours, n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 405
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: STATE OF GRACE - 2013   Ven 7 Juin - 11:15


CRÉDITS @CLAIREHOLTARMY (TUMBLR). | FEAT ©CLAIRE HOLT.


ENORA, PATTERSON
SOMEBODY THAT I USED TO KNOW

- ÂGE DU PERSONNAGE: vingt et un an - DATE ET LIEU DE NAISSANCE: née ici-même à Philaldephie, date de naissance au choix. - TON SIGNE ASTRO: au choix. - MÉTIER/ÉTUDE: je la verrais bien styliste ou infirmière. - ORIENTATION SEXUELLE: hétérosexuelle, mais au choix aussi. - SITUATION FINANCIÈRE: assez moyenne, gagne bien sa vie. - STATUT SENTIMENTAL: célibataire ou en couple. - TA PASSION: au choix, mais je dirais la mode. - TRAITS DE CARACTÈRE : attentive, maternel, jalouse, très possessif, sensible, fleur bleue, drôle, à l'écoute, têtue, optimiste, raisonnable, fidèle. - AIME: la mode, dormir, sa soeur, à vous de compléter en vous appropriant le personnage. - AIME PAS: l'hyprocrisie, faire la fête, conduire, à vous de compléter en vous appropriant le personnage. - VOTRE GROUPE: au choix.
~ and she dreamed of paradise.
Elle ne s'entend pas du tout avec son père, elle lui en veut tellement de les avoir abandonnés. ★ elle est souvent en train de rire pour rire. ★ elle a tout le temps la joie de vivre. ★ elle est très gourmande. ★ elle adore la danse. ★ elle ne sait pas cuisinier, mais elle essaye d'apprendre. ★ elle a décidé de devenir infirmière pour soigner les gens malade, pour sauver des vies. ★ elle adore faire les boutiques, faire l'intéressante. ★ elle admire Tanya pour sa force, malgré qu'elle sait qu'elle se voile la face. ★ elle aimerait tellement que sa demi-soeur l'apprécie réellement. ★ Toutefois, l'histoire est au choix, je n'impose rien.

Ton regard était vide, tu étais complètement mort de l'intérieur. Tu étais dans ta salle de bain, ne voulant pas alerter ta demi-soeur avec tes pleures, tu avais fait couler l'eau, tout en essayant tant bien que mal de ne pas pleurer. Mais c'était trop dur pour toi. Tu avais tant espéré dans cette relation, qu'à présent, tu te retrouvais toute seule avec cette souffrance qui te consumait du plus profond de toi. Tu te rendais compte que la vie était injuste, plus à mesure que l'eau couler, plus tu commençais à éclater en sanglot, de gros sanglot qui aurait pu interpeller n'importe qui, même ta demi-soeur et c'était malheureusement le cas. Tu entendais quelqu'un toqué à la porte, avant de te dire le plus naturellement possible Tanya, ça ne va pas ? Tu te demandais si elle le faisait exprès te de demander ça, mais en même temps, tu avais tellement besoin de réconfort, que même ceux de ta demi-sœur aurait été le bienvenue. Oui, oui. Je me fais juste couler un bain. Mais il était préférable de lui mentir, tu ne voulais pas te retrouver faible devant cette dernière. Tu ne l'avais jamais vraiment apprécié. Tu n'avais jamais vraiment voulu avoir une soeur, même si tu savais qu'au plus profond de toi, qu'elle était pareille, vous vous ressemblez tellement que cela faisait vraiment peur à moment. Et tu vas croire que je ne vois pas que tu pleures ? A d’autre veux-tu. Ouvre-moi cette porte immédiatement. Tu ne t'attendais certainement pas à ce qu'elle te disait cela. Malgré que tu aies voulu lui dire quelque chose de méchant, cela fut impossible, c'était pour cela, que tu déverrouillais la porte de la salle de bain, avant de l'ouvrir. Et même pas quelque seconde plus tard, tu te retrouvais dans ses bras, pleurant à en mourir, elle te consolait comme elle le pouvait, parce qu'elle savait ce que tu traversais, même si tu ne le voulais pas, elle allait te soutenir, parce qu'elle tient à toi, comme sa soeur, même si votre relation est assez complexe, elle ne te le laisserait jamais tombé, ça tu peux être sûr.

Enora Patterson et Tanya Mitford se connaissent depuis peu de temps. En réalité les deux jeunes femmes sont demi-soeurs. Beaucoup aurait pu croire à une merveilleuse entente, mais ce n'est pas du tout le cas. Du moins, du côté de Tanya, malgré que sa demi-soeur ai été proche d'elle, à un moment où elle en avait vraiment besoin, elle n'arrive vraiment pas à changer, même si elle le veut. En fait, elle en veut inconsciemment à cette dernière, parce que pour elle, la cause de la rupture de ses parents et en partie sa faute. Mais ce n'est pas du tout le cas. Puis Enora a toujours rêvé d'avoir une soeur et malgré que leur relation soit assez tendue, elle va tout faire pour qu'elle lui laisse une place dans sa vie. Elle se ressemble beaucoup plus qu'elle ne peut le croire, puis avoir une relation de soeur, n'est pas seulement le rêve de Enora, mais aussi celui de Tanya, qui va essayer tant bien que mal de faire des efforts, on verra bien où cela les mène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: STATE OF GRACE - 2013   

Revenir en haut Aller en bas
 

STATE OF GRACE - 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Empire State Of Mind
» Golden State Warriors trading zone
» Superman : Man of Steel repoussé à 2013
» MTG : Magic 2013
» I. Anna Grace Connor ✿

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2013 - 2010-