AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the great perhaps - 2018. (dc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 418
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: the great perhaps - 2018. (dc)   Lun 10 Sep - 18:29


ella prado
congratulations, celebration
'cause my heart is the hardest to break.

Nom La renommée américaine de ce nom, cette réputation voulut. Cette difficulté à porter ce nom si pourtant commun : Prado. Un nom qui détruit tout ce qu’il touche. Prénom(s) La douceur, la pureté d’un prénom. D’une fleur qui touche l’âme. Ella le porte si bien, Ella est cette fragilité sans nom. Poupée en porcelaine, poupée attentionnée.  Âge Vingt-trois ans de mensonges, vingt-trois ans à néant.  Naissance Un beau mois de décembre, l’hiver frappa, la neige tomba, le 14 décembre exactement à Monterey aux Etats-Unis. Nationalité La double nationalité : mexico-américaine. Cette fierté d’avoir ses origines en nationalités.  Origines Mexicaine, bien qu’elle ne fût jamais aller ne serait-ce qu’une fois dans ce doux pays. Espagnol hérité par sa mère, son rêve d’aller en Espagne, d’aller tout simplement en Europe.  Statut civil Oh l’amour. Ella si naïve, Ella si attentionnée, Ella ne s’y attendait tellement pas à avoir le cœur en miette. Une désillusion, un tournant inattendu et une haine envers son père. Elle n’a que ses yeux pour pleurer et la honte d’y avoir cru, au grand amour.  Orientation sexuelle Ella déteste les étiquettes, Ella aime une âme avant le reste. Elle n’a jamais vraiment fait attention à si la personne était une fille ou un garçon, Ella est libre dans sa tête, libre dans son orientation. Se dit Pansexuelle, parce qu’elle préfère aimer l’âme, c’est plus fort que tout.  Occupation Ella aime les chevaux plus que tout. Ella a pratiqué l’équitation depuis toute petite. Ella à réaliser son rêve en rentrant dans le cirque de la lune en tant que dresseuse de chevaux, (et espère par la suite voltigeuse en l’intégrant à son spectacle) faisant  une fierté, une chance inouïe, elle fera tout pour ne pas gâcher cette chance de faire ce qu’elle aime. Argent L’argent, elle n’en manque pas, l’argent elle s’en fout complètement. D’un statut riche, à un statut ne plus vouloir toucher à son compte en banque, mais que voulez-vous, on n’achète pas sa famille.  Caractère Ella est ce genre de personne qui est toujours à l’écoute, qui pourrait passer sa vie à écouter les autres, à les aider. Digne de confiance, elle garde les secrets comme personnes, peut-être un peu trop d’ailleurs. Assez curieuse sur les bords, tout autant qu’être observatrice à deviner facilement si une personne de son entourage va mal également. Très attentionnée, elle aime donner de l’amour au gens, même sans en recevoir en retour. Mais elle est aussi très maladroite et capricieuse, ce qui n’empêche d’être encore plus que ça, c’est-à-dire d’être vachement impulsive lorsque quelque chose ne va pas dans son sens ou qui n’est pas prévue, ce qui fait d’elle de quelqu’un d’assez ordonnée et dévouée. Très anxieuse par moment, elle n’aime pas le renouveau, elle aime avoir sa routine. Toutefois, elle est très respectueuse, ne manque de respect que rarement, ainsi que patiente, ce qui semble être l’opposée par moment. Elle est assez difficile à comprendre, mais elle reste une personne assez sensible et réservée sans trop le vouloir. En réalité, Ella est beaucoup de chose à la fois, elle peut-être autant calme et le jour suivant un volcan en éruption. D’un caractère doux et fragile à un feu sans fin. C’est Ella tout simplement.  Groupe positive minds The Fortune Teller sa relation avec sa soeur, sa deuxième famille (le cirque de la lune), ses chevaux, qu'importe le reste, elle se relèvera toujours. Avatar demi lovato. (©️️️️️ddlovatosrps.tumblr)

les rêves ont l'intensité de l'éphémère.
001. Ella était la douceur incarnée, Ella voyait que le bien en chacun. Ella n’a jamais détesté qui que ce soit. Ella était ce bout de femme fragile, peut-être trop naïve. Peut-être pas assez forte, peut-être inutile. Jamais elle n’aurait pensé que sa vie si paisible se transforme dans un orage sans fin. Ella n’arrive pas à s’en remettre de cette trahison, n’arrive pas à croire qu’un être si cruelle se cache dans son père, et pourtant. Après Ethel, c’est à son tour de subir l’impardonnable. Jamais au grand jamais, elle acceptera d’avoir brisé sa vie si paisible, d’avoir détruit son cœur en lambeau. 002. Ella n’est jamais réellement tombée amoureuse, jusqu’à ce jour. Jusqu’à rencontrer lui, ce beau italien. Il travaillait avec son père. Il était si aimant, si affectueux avec elle. Comment aurait-elle pu croire ne serait-ce qu’une minute, que son soi-disant père l’avait payé pour sortir avec sa propre fille ? (Pour lui faire plaisir) Qui aurait pu croire, qu’elle tomberait dans le panneau ? Qu’elle tombe follement amoureuse de ce dernier ? La vérité à éclater, parce qu’il ne pouvait plus faire semblant. Laissant une Ella détruite à jamais. Mais qui évidemment relativise toujours, qui veut se laisser croire à une deuxième chance. Même quand elle a fauté, sans le savoir, même quand son père l’envoi à Wellington par la suite. 003. Ella se sent si perdue à Wellington, Ella se sent comme dépaysé, par ce brusque changement dans sa vie. Ella essaye toujours de voir le bon côté des choses. Elle est entourée de sa deuxième famille, de sa sœur qu’elle aime d’un amour si fort, si indescriptible. Peut-être qu’elle reste toujours aussi naïve, mais comment peut-on lui en vouloir ? Elle n’a jamais été quelqu’un à détruire tout ce qui l’entoure, parce qu’elle veut toujours voir la beauté des gens, elle veut toujours y croire, parce que c’est comme ça qu’Ethel la voit, c’est comme ça qu’elle veut rester. Cette fille si innocente, qui apprend peu à peu à vivre sa vie en faisant des erreurs, comme tout le monde.

004. Ella aime les chevaux, Ella aime se balader, sentir le vent dans ses cheveux bruns. Ella à pratiquer depuis toute petite l’équitation, Ella a même fait plusieurs stages au cirque de la lune. Ella a toujours apprécié ce contact avec les chevaux, avec la foule. Il était presque évident qu’elle se retrouve à y bosser. Parce que sa vie ne se résume qu’à sa passion, qu’à ses chevaux, qu’à les dresser, à les aimer, à les chérir plus que tout. Sa vie se résumait qu’à ça, qu’à sa sœur, qu’au cirque, mais tant qu’elle est heureuse, c’est tout ce qui compte non ? 005. Ella et sa maladresse. Ella qui ne sait pas de qui elle tient pour être aussi empoté par moment. C’est quelque chose qui la gêne à vrai dire. Elle qui aimerait tant devenir voltigeuse, sait qu’à cause de sa maladresse, c’est assez impossible. Elle qui aime danser à en perdre la tête, s’étonne parfois de tenir sur ses deux jambes, sans se casser quoi que ce soit. Peut-être devrait-elle ajouter à son spectacle une danse, elle n’en n’est pas sûr, elle doute souvent de ses capacités, mais c’est ce qui fait d’elle une personne unique, elle ne joue pas, elle est authentique dans tout ce qu’elle fait. 006. Trop déconnectée de la réalité par moment, trop dans la lune qu’elle en oublie ses proches, l’ironie de la situation quand on sait qu’elle ferait tout et n’importe quoi pour eux. Ella est l’opposée d’elle-même, Ella est cette personne si distraite, si dynamique à la fois. Ella se demande si par moment, elle n’a pas quelque chose qui tourne pas rond chez elle, d’être si quelque chose, de pas savoir si oui ou non, sa vie serait moins compliqué sans sa personnalité si fragile, complexe à la fois.

007. Peut-être qu’Ella n’a pas trouvé l’amour le vrai, peut-être que son cœur est certainement encore trop fragile pour aimer réellement à en perdre la tête. Peut-être qu’elle ne trouvera jamais chaussure à son pied. Peut-être est-elle toujours voué à souffrir, par la faute de son père, père qui compense à l’achetant avec son argent, père qui ne s’est même pas excusé une seule fois de la tournure de la situation. Sa vie est si bouleversé depuis sa rupture. Et pourtant Ella, a hâte d’aimer à nouveau, à en perdre la raison.  008. Ella est perdue dans cette ville, Ella n’aime pas se sentir démunie. Ella a l’impression qu’un nouveau chapitre de sa vie s’écrit à l’instant. Ella n’aime pas être en constant opposition avec tous ses sentiments. Peut-être que c’est injuste de mettre toute la faute sur la petite innocente qui n’a vu que du feu, peut-être que fauté et tombé dans le panneau était un test, peut-être méritait-elle ce sort ? Ella dit que la vie est ainsi et qu’on doit juste se laisser la vivre, sans se poser des questions, questions qu’elle n’aura jamais la réponse.

I'm a human being,
I make mistakes.
I'm flawed. We all are.


Pseudo/Prénom heavy swan aka ophélie aka ophé aka chaton aka ce que vous voulez  :deb:  Âge toujours 25 ans  :han:  Pays france again Connexion tous les jours ou presque  😄 Où as-tu connu le forum? franchement entre el et mad (ainsi du fait que j'y étais avant mon come back  :huhu: ) Personnage scénario de @"ethel prado" et pré-lien cirque de la lune  :cara:  Dernière bafouille jvous aimes  :mimi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 418
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: the great perhaps - 2018. (dc)   Lun 10 Sep - 18:29



You broke my heart.
I fell for you and you broke my heart.
Period, done, end of story.
Ella était amoureuse. Ella se sentait si épanouie. Ella ne se doutait pas que son petit conte de fée allait tourner à l’orage. Ella était impatiente de le retrouver. Ella était comme subjugué à chaque fois qu’elle l’apercevait. L’amour dans ses yeux, l’amour dans son sourire se sentait à des kilomètres. Comment aurait-elle pu le deviner ? Comment aurait-elle pu croire ne serait-ce qu’une minute qu’on pouvait l’aimer elle ? Et pourtant toutes ses pensées disparues à sa rencontre. Il l’embrassa délicatement, elle se fondait sur ses lèvres amoureusement, mais il semblait réticent, la repoussa peu à peu. Son regard dur, son regard d’homme d’affaire. « Ella… » Il la regarda longuement. « Il faut que je te parle. » Disait-il sans geste affective. Le cœur de la brunette battait à tout à l’heure. Elle ne comprenait pas. « Qu’est-ce qu’il se passe ? » tout innocemment. Cette innocence, cette naïveté si pure et tellement désolante. « Je ne sais pas comment commencer. » soupire-t-il. Elle l’encouragea, si seulement elle ne l’aurait pas fait. Si seulement, elle avait eu un sixième sens. « Il y a quelque mois de cela, ton père est venu me voir, on bossait ensemble depuis peu, avoir un patron comme le tien était une opportunité, au point, que j’ai accepté sans réfléchir à son offre. » Disait-il peu à peu honteux. Parce qu’il ne voulait pas la faire souffrir, c’était une fille bien, trop bien pour lui. « Il m’offrait le poste que je voulais, si je sortais avec toi. » Le sourire d’Ella se fondit peu à peu. Elle comprit. Elle n’avait pas besoin d’autre explication. Elle essayait de faire bonne figure, comme toujours, l’image toujours l’image. « Pas besoin de te justifier. Tu as eu ce poste, tu as fait semblant, fin de l’histoire. » Disait-elle, ni en colère, ni triste. La façade qu’elle abordait était loin de ce qu’elle ressentait. Son cœur s’était brisée, elle avait terriblement mal, les larmes commençaient à remonter peu à peu. « Je suis désolé. » Fut la simple réponse et il s’en alla. Sans aucune explication, sans savoir s’il l’avait aimé au moins un peu. Ella prit son visage entre ses mains et éclata en sanglot. Elle détestait tellement son père en cet instant. Si seulement, elle était comme Ethel, si seulement…

never leave somebody who touches your soul more than your body.
Le cœur en mille morceaux. Ce creux en plein poitrine. Cette sensation de ne plus rien ressentir. Puis, elle s’est rendu compte de quelque chose. Elle ne devait pas s’apitoyer sur son sort. Cette faiblesse allait la rendre plus forte que jamais. Parce que l’amour n’était pas si mauvais, avoir le cœur brisé n’était pas si cruel. Parce qu’elle était vivante. Seulement vivante, ressentir tous ses sentiments étaient un cadeau inespéré à ses yeux.

i can't say it's over when it never started.
Deux reflets, deux âmes distinctes. Huit ans d’écart les séparaient. Et pourtant, une complicité hors-normes les liait. Partir loin, ne supportant pas cette pression sans nom. La force de l’une, la sagesse de l’autre. Elles se retrouvent enfin, après tout ce temps, à Wellington, là où était réellement sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
little swan
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 418
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : JENNIFER MORRISON, KATHERINE MCNAMARA, MELISSA BENOIST. (ashley benson, holland roden et eliza taylor)

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: the great perhaps - 2018. (dc)   Lun 10 Sep - 18:30


ginny warhols
ft. karen gillan, johanna braddy, holland r.

Nom warhols, mais il est totalement au choix, c'est juste pour rendre le scénario, plus beau. Prénom(s) ginny, ce prénom est totalement libre, il est juste là pour faire jolie et parce que j'aime beaucoup de prénom également. Âge elle a entre vingt-huit ans et trente deux ans, tout dépend du choix de l'avatar et de la règle des 5 ans. Naissance elle est née à wellington, en nouvelle zélande, la date de naissance est tout évidence au choix. Nationalité néo-zélandaise, le reste est également au choix. Origines tout dépend de l'avatar, mais elle peut être d'origine américaine. Statut civil Elle est pour l'instant célibataire, mais sera bientôt en couple avec ella, bien que ce soit pas réelle, juste faire semblant, ça semble bien. Orientation sexuelle elle est ouvertement bisexuelle ou homosexuelle, bien qu'elle a une préférence pour les femmes. Occupation le métier est au choix, elle aurait aimé travailler dans la littérature, mais se retrouve un boulot contraignant et qu'elle déteste par dessus tout. Argent elle gagne bien sa vie, aisée. Caractère attentive, maternel, jalouse, très possessif, sensible, fleur bleue, drôle, à l'écoute, têtue, optimiste, raisonnable, fidèle. à vous de compléter à votre manière. Groupe au choix
Elle vient d’une famille conservatrice, une famille qui n’accepte pas l’amour hors mariage. Ginny est loin d’être l’exemple même de la fille parfaite, elle est passionnée de littérature, mais ses parents n’acceptent pas. Elle porte un anneau de pureté qui ne signifie pas grand-chose, juste une prison dorée sur son doigt. Elle n’a pas respecté l’engagement, mais ça seulement Ella le sait. Ella est sa confidente, sa correspondance depuis plus de trois ans. Elle est ouvertement attirée par les filles. Elle vient d'une famille très aisée et n'a jamais eu à se battre pour quoi que ce soit mise à part prouver sa valeur. Ayant été élevé par la plupart du temps par ces nounous, elle a eu un manque d’amour considérable, c’est pour cela qu’elle est très tactile. Elle n’a jamais vraiment eu de chance en l’amour, elle est plus du genre à chercher de l’affection un peu partout, elle a sans doute une peur de l’engagement.  Elle est assez difficile à cerner. Peu de personne arrive à la connaitre réellement. Elle a cette foutu carapace qui la protégée contre la souffrance sous ses airs de fille à papa, elle souffre d'avoir eu cette vie conservatrice, qui ne l'a pas aider à s'épanouir normalement. 

ella prado ft. danielle campbell
confidence sur confidence, fake couple Ginny et Ella, l’évidence même d’une amitié. Connue d’abord sur les réseaux sociaux, elles ont immédiatement eu ce coup de foudre amicale. Habitant à l’opposée l’une de l’autre (Wellington et Monterey), elles ne se voyaient que rarement, malgré la différence d’âge, il n’y avait aucun problème, leur amitié n’a jamais réellement connu de coup dure. Elles ont continué à s’envoyer de long message et discuter sur Messenger autant que possible, grâce au cirque, elle la voyait à chaque vacance d’été pour son stage, c’était simplement, une amie qui ne s’expliquait pas. Puis, y a eu le déménagement d’Ella, causer par son père, Ginny ne comprenait pas, ce qui s’était passée. Voir son amie aussi mal, aussi détruite, elle avait juste envie de commettre un meurtre, où était passé sa joie de vivre ? Sauf que voilà de son côté, ce n’était pas également la joie, ses parents l’ont imposé un prétendant, si elle ne trouvait pas dans l’année quelqu’un. Et c’est là qu’elle comprit, qu’il était urgent, qu’elle se laisse aller, à l’amour. Sauf qu’elle ne connait pas ça. Elle n’a jamais été amoureuse. Elle ne voulait pas se mettre en couple par dépit, par peur d’un mariage forcé. Elle voulait leur faire payer. Et c’est ainsi qu’avec l’aide d’Ella, elles vont décider de jouer les faux couples, tout pour mettre en rage les parents de la jeune femme et en même temps, essayer de cicatriser le pauvre cœur de la brunette. Peut-être que les deux jeunes femmes vont enfin comprendre le lien qui les unis ?  

Ps : le premier sujet sera cette fameuse décision qui changeront leur vie, jouer les faux couples.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: the great perhaps - 2018. (dc)   

Revenir en haut Aller en bas
 

the great perhaps - 2018. (dc)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Great War In Europe: Deluxe Edition - GMT
» Great Campaign of Le Second Empire
» Great Campaigns of the Thirty Years War - GMT
» The Great War in Europe
» Great Campaign of the Second Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2017 - 2019-