AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015   Mar 13 Oct - 12:46

Cate Holmes
NOM COMPLET - Cate, un prénom court et simple. Holmes assez ordinaire aux USA.
SURNOM(S) - On l'appelle souvent la princesse, alors qu'elle est loin d'être une princesse ou une diva.
ÂGE ET LIEU DE NAISSANCE - Philadelphie, vingt deux ans.
ORIGINES - Italienne, américaine et irlandaise.
MÉTIER/ETUDES - Elle est actrice depuis c'est 11 ans. Toutefois, sa popularité était en baisse sans qu'elle ne comprenne réellement pourquoi. Peut-être que cela en rapport au fait, qu'elle ne sort plus avec l'acteur principale de la série alors qu'elle est malgré tout l'actrice principale de cette dites série.
STATUT CIVIL - Célibataire, elle sort récemment d'une relation de quelques mois avec l'acteur principal de Heartless, entretient une relation interdite purement sexuelle avec Maya, une chanteuse assez connue.
LIEU D'HABITATION PRINCIPAL - Los Angeles.
TRAITS DE CARACTÈRE - vulnérable, attentive, sensible, gourmande, maladroite, chiante, énervante, ambitieuse, maladroite, fragile, persévérante, attachante, douce, têtue, à l'écoute, forte, vigilante
GROUPE - Célébrités.


Etre actrice était le rêve de Cate depuis toute petite. Elle rêvait de pouvoir jouer la comédie, être un personnage qui ne lui ressemble pas. Transmettre des émotions justes par une seule performance de jouer, c’était quelque chose qui fait rêver. Même si ce n’est pas facile tous les jours. Même si elle se remet de ses erreurs petit à petit. Elle ne regrette pas son choix. Sa vie est sur scène que ce soit dans un théâtre en petit comité ou sur un plateau de tournage. C’est ce qu’elle aime, ce qu’elle veut. Elle revit en jouant, en transmettant tout ce qu’elle peut donner, de sa faiblesse à sa force. En plus d’être aimé par ses fans, elle ne sera jamais ici sans eux. Et elle le fait savoir à travers les réseaux sociaux en les complimentant à chaque fois.  C’est toute sa vie, tout simplement.


WHAT YOU ABSOLUTELY NEED TO KNOW ABOUT ME

Plus jeune, elle voulait être la plus aimé et aduler, mais elle s’est très vite rendu compte que le métier d’actrice est loin d’être facile. / Elle a commis plusieurs erreurs dans sa jeunesse. Elle était mal dans sa peau. Ses parents n’étaient pas forcément présent, sa mère l’a rabaissait. Elle ne pouvait juste compter sur son frère. / Frère qui est à présent son manageur, même si rien n’est facile leur relation en fait les frais. / Elle est bisexuelle, s'en cache nullement, elle assume son attirance et qu'importe si cela ne plait pas à ses fans, elle est ainsi, faut l'accepter tel qu'elle est. Puis pour elle, c’est la personne qui compte, non le sexe. / Elle est très marrante et agis sans réellement réfléchir. Très impulsive. / Elle est assez franche, déteste jouer les hypocrites. Beaucoup ne supportent pas le fait qu’elle ose dire tout haut ce que les gens pensent tout bas. / Elle rigole souvent pour un rien. Elle a la joie de vivre. / Lorsqu’elle est gênée, elle joue avec ces doigts. Ainsi que lorsqu’elle a envie de quelque chose, elle se mord la lèvre inférieure / Elle n’a jamais touché à de la drogue. Toutefois l’alcool dans son milieu est assez important. Elle a beaucoup dérapé à cause de cela, mais surtout de la pression médiatique. De ce fait, elle a accumulé les histoires d’une nuit, pendant une longue période avant de se calmer avec sa brève histoire d'amour, mais ce n'était qu'illusion. / Depuis sa rupture avec l’acteur principal de la série, sa popularité baisse sans qu’elle ne comprenne réellement la raison du pourquoi. / Il lui manque quelque chose, cette chose est peut-être le véritable amour. / Son péché mignon n’est qu’autre que la cuisine italienne. Elle pourrait manger une tonne de chocolat par jour, tellement qu’elle en raffole. / Cate est une fille simple, sur ces allures de princesse. Au fond, elle est comme tout le monde. Faut juste apprendre à la connaitre pour comprendre qu’elle n’a ni la grosse tête, ni une fille de plus dans le monde de la comédie. Elle espère un jour pouvoir prouver qu’au fond, c’est une actrice hors du commun, qu’elle est humaine, loin d’être une vraie peste. Même si peu de personne la croit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015   Mar 13 Oct - 12:46


We threw our hearts into the sea,
Forgot all of our memories.


You broke my heart.
I fell for you and you broke my heart.
Period, done, end of story.
Un simple regard, un simple geste. Et tu compris que quelque chose n’allait pas. Il n’était pas comme à son habitude. L’étincelle dans ses yeux s’était éteinte en t’apercevant. Ce n’était pas bon signe. Tu le ressentais au plus profond de toi que quelque chose n’allait pas. T’essayais de faire bonne figure. Même si tu avais cette impression que c’était la fin « Dis-le-moi… » Une voix cassée, pleine d’émotion. Dans cette loge, avant le début du tournage. Tu n’étais peut-être pas divin, mais chaque femme pouvait ressentir la perdre d’un amour. Ce n’était pas un film, c’était la réalité. « Je suis désolé. » Disait-il. Sans grande conviction. Tu le voyais, il cherchait ses mots. Il cherchait comment te dire qu’il ne t’aimait plus. Qu’il voulait que vous arrêtiez. « T’es une fille formidable, mais je ne peux pas continuer à faire semblant. Je ne t’aime pas Cate, j’aurais aimé que ce soit le cas, mais malheureusement je n’arrive plus à faire semblant. «  Ta tête se baissa instantanément, tu ne voulais pas qu’il te voit dans cette états. Des perles salées coulaient en cascade le long de tes joues. Toi qui l’aimait, toi qui croyait en une seconde chance. Toi qui pensais que la vie te souriait enfin. Tu compris que ce n’était pas cette fois. « Sors s’il te plait. » Il fit un geste en se rapprochant, mais tu pris une grande respiration avant de crier de tout ton air. « SOOOOOOOOOORS ! » Et il s’exécuta. Et tu t’effondras sur ton fauteuil, ramenant tes jambes contre toi. Tu laissais évacuer ta peine. Te laissant aller à une émotion que tu connaissais que trop bien. Cette peine qui ressortait encore et toujours. Cette impression de ne jamais être heureuse. De ne jamais garder une personne dans ta vie. Tu n’avais pas entendu la porte s’ouvrir. Tu n’avais pas vu ton frère se rapprocher de toi. Il te prit contre lui, te consolant. Il détestait te voir ainsi. Il savait qu’encore une fois, tu étais brisé. Mais qu’encore une fois, tu jouerais la forte en franchissant cette porte. En faisant comme si qu’il ne s’était rien passé. Faisant croire à n’importe quelle personne que tu l’avais quitté. Alors qu’en réalité, tu avais le cœur brisé, qu’il t’avait détruite. Mais faut croire que dans ce métier, le mensonge était mieux que la vérité.

I'm a human being,
I make mistakes.
I'm flawed. We all are.
Tu venais de rentrer d’une journée de tournage épouvantable. Voir ton ex si heureux, cela te rendait malade. Mais tu faisais la forte, tu le faisais toujours. Tu avais appris à rester forte dans chaque circonstance. Dans ce métier chaque faiblesse pourrait te valoir un faux pas. Et c’était ce que tu voulais éviter à tout prix. Allumant ton ordinateur et Skype. Tu avais profité pour aller te changer pour enfiler une chemise deux fois trop grande pour toi. Pot de glace en main, tu t’installas sous ta couette, avec l’ordinateur sur les genoux. Observant quelque instant Skype. Lorsque que : ~ Halsey vient de se connecter. Ta meilleure amie venait de se connecter. C’était tellement rare de pouvoir la retrouver de vive voix en présence physique. Mais tu avais tellement besoin d’elle. Tu lui envoyas un message : [5:14:23pm] C(a)t(e) : Halsey d’amouuuuuuur <3 Tout en espérant qu’elle te répond. Tu te retrouvas rapidement sur youtube. Cherchant des vidéos hilarantes. Quand une sonnerie t’alerta. C’était ton skype qui s’illuminait. [5:15:02pm] Halsey : Mon chaton <3 Un sourire apparu sur ton visage. Ta présence allait te réconforter, T’avais réellement besoin de sa folie, de te changer les idées. Et tu savais que ta meilleure amie pouvait le faire. [5:15:52pm] C(a)t(e) : On peut se faire une visioconférence ? Quelque instant plus tard, elle t’appelait. Tu appuyais sur le téléphone vert. Un sourire aux lèvres. « My god, tu as une tête de déterré. «  disait-elle avec des gros yeux. « Merci pour le compliment. «  En faisant mine d’être vexée. Mais il fallait l’avouer, tu faisais vraiment peur à voir. C’était ça après une journée de travail à faire semblant que tout allait bien. « Non mais sérieusement Caty.. » Disait-elle assez inquiète. Tu l’as connaissais, ce fameux sens de la déduction. « Je fais tout pour pas craquer pendant le tournage tu sais. «  En baissant la tête. « Sweetie, c’est un gros connard, il te méritait pas. Tu mérites mieux qu’un imbécile qui ne sait même pas compter jusqu’à 10. «  Disait-elle très sérieusement. Cette rouquine avait le don te trouver les mots pour te faire sourire. Malgré que vous voyiez peu souvent, vos soirées skype était des moments très important. « Je sais, mais je suis fatigué à faire semblant. «  En haussant les épaules, tout en passant ensuite une main dans tes cheveux. « Avec moi, tu n’as pas à faire semblant, d’accord ? » Tu hochas la tête. Avant qu’elle reprenne « Puis j’ai tellement de chose à te raconter. » Tout à coup, tu étais plus curieuse de savoir tout cela que de te lamenter. Et c’était ce que tu avais besoin, de te changer les idées. De te retrouver en compagnie de la seule personne qui te connaissait par cœur même à des milliers de kilomètre.


Pick me,
choose me,
love me.
Dans cette chambre, tu étais pompette après une soirée un peu trop arrosé. Tu t’étais promis de ne pas déraper comme la dernière fois. Promis que tu ne referais plus jamais les mêmes erreurs. Mais à cet instant, tu ne réfléchissais plus. En cet instant, tu étais sûr de ton choix. Tes lèvres s’étaient posé sur les siennes presque instantanément. Tu ne savais réellement pas pourquoi tu l’avais embrassé. Comprenant certainement pas l’envie de plus en sa présence. Cela faisait depuis pas mal de temps que vous vous tourniez autour, qu’il y avait cette tension. Elle sortait elle aussi d’une rupture douloureuse. Vous étiez similaire, tout en était si éloigné. Alors que le baiser s’était intensifié. Tu sentais ses mains parcourir délicatement ta peau sous ta robe. Avant de te la retirer complètement. Son regard ne trompait guère. Tu comprenais ce qu’elle voulait. Tu en avais envie aussi. Mais tu voulais être sûr qu’elle le voulait vraiment. Qu’elle ne le regrette pas le lendemain matin. Tu te rapprochais à une dizaine de centimètre d’elle. « Tu es sûr de toi ? «  D’une voix si douce, si basse. En te mordant la lèvre inférieure. Tu voulais juste gouter cette cerise, juste oublier l’espace de quelques heures la plaie béante de ton cœur. « Aussi sûr de moi pour faire ça. «  En finissant sa phrase, elle te colla à elle tout en se faisant tomber sur ce lit. Tout semblait s’arrêter en espace de quelques instants. Il n’y avait qu’elle et toi. Dans cette chambre, dans ce lit. Des caresses douces, des baisers qui se transformait en passion. Des gémissements à ne plus en finir. Une nuit inoubliable. Sans jamais l’avoir regretter. Dans ses bras, tu avais tout oublié. Dans ses bras, tu te sentais revivre. Et c’était à cet instant que tu avais réalisé, que tu ne pouvais plus te passer d’elle. Que c’était fini, tu étais devenue accroc à cette brunette. C’était la seule qui te rendait en espace de quelques heures heureuses. Tu ne croyais plus en l’amour. Mais tu avais besoin d’elle. Seulement d’elle. Et ce n’était que le début, tu l’espérais au plus profond de toi. Un commencement, un renouveau pour ton cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015   Mar 13 Oct - 12:46

siam warrens
NOM COMPLET - Siam Warrens de son vraie prénom, elle utilise toutefois un nom de scène complètement différent : gigi b.  
SURNOM(S) - Sia, la plupart du temps.
ÂGE ET LIEU DE NAISSANCE - Vingt deux ans, née à albuquerque (nouveau mexique)
ORIGINES - Italienne ou mexicain et anglaise ou irlandaise en plus d'avoir des origines américaines.
MÉTIER/ETUDES - Chanteuse connue et très adulée.
STATUT CIVIL - Célibataire, vient de sortir d'une rupture douloureuse, se console dans les bras de Cate.
LIEU D'HABITATION PRINCIPAL - Los Angeles.
TRAITS DE CARACTÈRE - Obstinée, attachante, lunatique, rigolote, simple, vulnérable, fragile, provocatrice, persévérante, jalouse, possessive, à le sens des valeurs, réservée, aimante, mauvaise perdante…libre à vous de compléter cette liste.
GROUPE - Célébrités.
STATUT DU SCÉNARIO pris/réservé/tenté/libre
SUGGESTIONS D'AVATAR Phoebe Tonkin en choix principale. Toutefois n'étant pas très difficile, je peux vous proposer : Caitlin Stacey, Vanessa Hudgens, Demi Lovato, Selena Gomez, Ashley Benson, Maia Mitchell, Eliza Taylor, Arden Cho. En clair, tant que l'avatar vous convient, j'accepte volontier, même si évidemment, j'ai un droit de veto si c'est vraiment cela ne me convient pas, mais la plupart du temps, ce n'est pas le cas.


Avant toute chose, je n'impose vraiment rien à par le respect du lien, ainsi qu'une présence régulière et surtout quelqu'un qui n'abandonne pas le rôle au bout d'une semaine. Une personne qui ne délaisse pas le rôle sans terminer sa fiche. Bien que le prénom me tienne à cœur, vous êtes libre de choisir un autre nom, de même pour le prénom. Veuillez privilégier les prénoms de type américain. Soyez raisonnable et n’exagérez pas sur tout.. Enfin, n'hésitez pas si vous aviez la moindre, ma boite de messagerie est ouverte, puis vous pouvez bien évidemment m'harceler par mp, cela ne me dérange en aucun cas. Puis, vous aurez un temple de diamant, avec plein de chocolat à volonté  :935:  :1079:  :229: .


WE ARE THE NEW AMERICANA

Spoiler:
 

Siam et Cate, une longue et belle histoire d’amitiés. Elles se sont connues assez récemment lors d’un tournage d’une émission de télévision regroupant plusieurs célébrités. Et le courant est de suite passé. Il y a eu ce petit coup de foudre que personne ne pouvait expliquer. C’était même incompréhensible pour les deux jeunes femmes. Mais une chose était sûr, ce n’était pas seulement amicale. Toutefois, elle était en couple lorsqu’elles se sont connues. Alors il n’y avait rien de plus qu’une belle amitié. Elle essayait de se voir le plus souvent possible en dehors des concerts de Siam et des moments où Cate était en tournage. Souvent les paparazzis se faisaient une joie d’inventer des rumeurs les concernant. Mais c’était ce milieu toujours aussi vicieux, toujours autant malhonnête. Beaucoup prétendait qu’elle était en guerre, chose totalement insensé, surtout qu’elle était très proche. Puis Cate fut largué lâchement par l’acteur principal de la série. La première au courant après la meilleure amie de celle-ci était Siam qui était malgré tout heureuse même si elle était triste pour son amie. Et tout s’enchaina rapidement, elle se voyait de plus en plus. Passait de plus en plus de temps ensemble. Jusqu’à ce fameux soir inoubliable (cf : anecdote en spoiler). Aucune des deux ne regrette ce geste. Elle en mourrait d’envie depuis pas mal de temps. Leur attirance, leur complicité, leur besoin de se faire consoler font que depuis cela, elles entretiennent une relation purement physique, même si avouons-le-nous, c’est beaucoup plus que de la simple et pure amitié avec des avantages. Elles ont toutes les deux étaient déçue par l’amour. Toutes les deux ont peur de souffrir à nouveau, mais l’évidence est là : elles sont faites l’une pour l’autre. Peut-être qu’avec du temps, elles se donneront une chance.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 

JOURNAL D'UNE FANGIRL - 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2014 - 2016-