AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   Lun 31 Mar - 12:42



rosaë oakley" Don’t wanna leave it all behind,
but i get my hopes up and watch them fall everytime. "

NOM COMPLET - Un prénom peu fréquent Rosaë. Portant le nom de son père avec fierté Oakley. Elle ne le changerait pour rien au monde. + SURNOM(S) - On la surnomme assez facilement Hope. L'espoir tout simplement. + ÂGE ET LIEU DE NAISSANCE - vingt-quatre ans, née à Melbourne, Australie. + ORIGINES - du côté de son père, elle est italienne, du côté de sa mère australienne. + MÉTIER/ETUDES - tient une pâtisserie (sa mère est gérante) mais cette pâtisserie lui appartient. + STATUT CIVIL - célibataire, amoureuse de son ex.  + TRAITS DE CARACTÈRE - Rosaë est une fille assez réservée, elle n’accorde pas facilement sa confiance au gens. Très solitaire, elle n’est qu’entourer que de ces vrais amis Toutefois, elle est très travailleuse, persévérante. Quand, elle veut quelque chose, elle l’obtient. Elle fait souvent passée les gens avant elle. Ne supportant pas la méchanceté gratuite, elle peut devenir une vraie peste quand on touche aux personnes qu’elle aime. Assez franche, elle ment rarement. Seulement quand cela est nécessaire. Elle est surtout assez sensible, elle pleure pour un rien. Très tactile, elle a toujours besoin d’être rassurer. C’est pour cela qu’elle est douce, mais adorable. Un peu trop même. Son pire défaut n’est qu’autre que sa maladresse. Elle peut trébucher, faire tomber quelque chose. Mais aussi assez chiante. Comme toute fille qui se respecte, elle est très romantique, à fleur de peau. Il peut lui arriver d’être provocatrice, mais seulement si on joue avec elle, ce qui est bien rare. Très rancunière, ne vaut mieux pas la chercher. Un peu trop rêveuse, toutefois elle sait que la vie n’est pas un conte de fée, loin de là. Elle est assez ouverte d’esprit, ne juge jamais une personne sans la connaitre réellement. Et enfin, elle se retrouve souvent confuse, perd ces moyens quand on attaque un sujet sensible. Malheureusement on ne peut pas tout décrire dans son caractère, vous devez apprendre à la connaitre et vous comprendrez qu’il n’y a pas deux comme elle  + GROUPE - écrire ici. +


pseudo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   Lun 31 Mar - 12:43


Even if you don't believe in yourself.

MEMORIES NEVER DIE
Son pire mauvais souvenir ~ C’était en soirée, pour avouer. Elle s’était amusée à danser sur la piste de danse. Malheureusement ne trouvant pas sa petite amie de l’époque. Elle l’avait cherché dans toutes les pièces. Jusqu’à tomber vers une porte qui donnait à une chambre à l’étage. En ouvrant. Son monde s’était effondrer. La brunette était  dans les bras d’un homme. Cela lui donnait envie de vomir. Elle l’avait trompé sans aucun remords. Même si cette dernière à essayer en plusieurs fois de se faire pardonner. Ce fut impossible. Elle s’était rendu compte que cette personne n’était pas faite pour elle. Malgré le cœur brisé. Elle sut prendre conscience que c’était ainsi. Même si malheureusement, elle se rappellera toujours cette sensation de cœur brisée. Mais surtout les larmes qu’elle avait versé dans les bras de sa mère.

Son meilleur souvenir ~ Dernière année de lycée. Une nouvelle fut son arrivé. Elle était sublime avec sa chevelure dorée. Son corps de rêve. Rosaë est tombait littéralement amoureuse d’elle. Première fois qu’elle ressentait un sentiment si fort, si puissant envers la gente féminine. Elle savait qu’elle était plus attirée par les filles que les garçons. Mais cette fille, elle l’avait dans la peau. Elles sont rapidement devenues de très bonne amie. Elle n’a jamais rien tenté, jusqu’à une soirée ou les deux jeunes filles ont finis la nuit ensemble. Mais surtout le lendemain, elles ont décidés de se mettre ensemble. Son vrai et unique amour. C’était Ivy. Malgré qu’elle soit partie sans lui laisser de nouvelle, deux ans plus tard. Elle restera toujours amoureuse d’elle.

Rosa est quelqu'un de très têtue. Lorsqu'elle a quelque chose en tête, il est impossible de la voir changer d'opinion. ✣ Elle déteste quand on la surprotège, le problème, c'est qu'elle n'est plus un gros bébé, mais ses amis la prennent souvent pour une fille qui est trop rêveuse. ✣ Elle passe souvent sa main dans ces cheveux, l’habitude certainement. ✣ Très sensible, elle pleure souvent pour à rien. ✣ Elle essaye tant bien que mal de tenir ces promesses, malgré que par moment, cela n’est pas aussi simple. ✣ Elle joue souvent avec ces doigts lorsqu'elle est stressée/angoissée ✣ S’est rendue compte qu’elle avait plus une préférence pour les filles que les garçons. Toutefois, on peut la qualifier d’homosexuelle, même si par moment en soirée, elle peut finir la nuit avec un homme sans aucun problème. ✣ Impossible pour elle d’oublier Ivy, son premier et unique amour. Elle lui manque tellement. Elle ferait tout pour elle. Et c’est bien ça le problème. Trop naïve. ✣ La psychologie la passionne depuis le lycée, alors il était évident qu’elle en fasse des études, même si à présent, elle se voit plus dans un autre domaine. ✣ Ses parents sont assez ouverts d’esprit, en mode hippie par moment. ✣ Beaucoup de personne la surnomme Hope, pour la simple raison qu’elle représente l’espoir. Une petite fleur plein d’espoir. ✣ Elle tendance à être assez tactile. Chose qui peut gêner plus d’une personne. ✣ Depuis toute petite, elle est passionnée de chant. Au début, elle trouvait qu''elle ne chantait pas exceptionnellement bien, mais à force de voir des gens la complimenté, elle a décidé par simple défi de s'enregistrer et de le poster sur YouTube. Mais c’est juste par passion, elle ne rêve pas du tout de gloire, au contraire. ✣ N’a plus eu une relation sérieuse depuis Ivy. Et c’est bien ça le problème. Elle est incapable de retomber amoureuse. L’amour est trop compliqué pour cette blondinette.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   Lun 31 Mar - 12:44


Till now, i always got by on my own. I never really was alone again. -
✻ ✻ ✻


Dans la pâtisserie de ta mère. Tu étais au comptoir. C’était l’heure d’affluence. Tu n’avais que seize ans. Mais chaque fois après les cours, tu venais lui donner un coup de main. Certainement, parce que tu n’avais pas réellement d’amies. Puis, tu aimais pouvoir te sentir utile. Mais vraiment utile. Pas comme certaine personne de ton âge qui semblait s’en foutre de leur parent. Toi, tu étais différente pour ça. Tu avais toujours eu une relation complice avec ces derniers. Ils étaient surtout ouverts d’esprit. Ne te jugeait pas. Il essayait de te comprendre, tout en étant des parents tout à fait normaux. Toutefois, ton regard tomba sur une charmante demoiselle. Elle semblait perdue, voir complètement déboussolée. Comme à son habitude. Tu ne pouvais pas laisser ainsi. Tu t’approchas d’elle doucement pour ne pas lui faire peur. Et tu te risquas à lui demander Vous allez bien ? Question débile. Vraiment débile. Sachant qu’elle avait un regard triste. Lorsqu’elle releva la tête. Ton cœur se mit à battre à une vitesse anormale. Trop vite pour que ce soit normal. Elle était tellement belle. Tu n’avais jamais porté attention à ce que tu ressentais. Mais aujourd’hui, c’était différent. Tu semblais attiré par elle. Par cette jeune femme triste. Et ce n’était pas normal. Pour répondre, pas réellement. En étant assez gênée. Tu t’installas en face d’elle. Par moment, cela fait du bien d’en parler à une inconnue. Elle afficha un sourire. Mais pas ici. Où ? Chez moi ! Assez surprise. Tu ne savais pas réellement quoi répondre. Ta mère comprit tout de suite et ne te posa aucune question. alors sans vraiment savoir si c’était une bonne idée. J’accepte ! En te levant. Et te diriger vers chez la demoiselle en question. Arrivée chez elle. Il n’y avait personne. Elle t’invita à t’assoir sur le canapé. Alors qu’elle semblait aller un peu mieux qu’avant. Est-ce qu’elle allait te dire ce qu’elle avait ? T’espérait. Tu étais celle qui écoutait, mais surtout conseiller. Je me suis disputé avec mes parents... Tu l’as regardais assez surprise. Pour avouer, ils ne me comprennent pas. Je me suis rendu compte que j’étais attiré par les filles, mais pas que les filles, sauf qu’ils ne veulent pas me comprendre. Ils disent que je suis une honte pour eux.. C’était un choc. Elle ne te connaissait pas réellement. Et elle te l’avouait ainsi. Peut-être parce qu’elle s’était rendue compte que c’était pareil pour toi ? Oh je vois, il leur faut du temps. Tu sais que ce n’est pas facile d’apprendre ça, mais le fait que tu l’assumes, c’est déjà un grand pas, non ? en souriant. Tu as raison, mais voilà.. Je me sens seule. J’ai peur de perdre mes amis à cause de ça.. Il est vrai que beaucoup catalogué ces personnes de monstres. Mais ce n’était pas le cas. S’il te laisse tomber à cause de ce que tu es, ce ne sont pas tes amis. Et toi, tu l’es ?  De ? Comme moi ?  Je… en soufflant. Tu ne savais vraiment, mais vraiment pas y répondre. Le courant semblait vraiment bien passé ? Mais t’en avais aucune idée. Je ne sais pas. Elle afficha un sourire amusée. T’es sûr ou tu as peur de te l’avouer ? Un peu des deux. Elle rigola. Je vais essayer quelque chose. Et elle s’approcha délicatement de toi. Son visage s’approcha de plus en plus. Jusqu’à que cette dernière posa ses lèvres sur les tiennes. Un sentiment étrange t’envahissait. Au lieu de te laisser faire. Tu répondis à son baiser pendant de longue seconde. et lorsqu’elle se sépara de toi. Elle afficha son regard qui voulait dire : j’en étais sûr. Alors ? Tu ne pris même pas la peine d’y répondre que tu l’as réembrassa. Alors que tu venais tout juste de la connaitre. A quoi bon faire semblant. Elle t’attiré. Et elle ne semblait pas contre. Et c’est ainsi que votre relation débuta. Ta première relation sérieuse. Malgré que tu n’étais pas sûr d’en être amoureuse. Pour avouer, tu avais déjà eu des copains, mais cela n’avait jamais vraiment duré. Jusqu’à que tu la rencontres. Vous aviez passé la soirée à vous embrasser et parler. Rien de plus, mais c’était ainsi que tu réalisas qu’aucun mec t’attirait autant qu’une fille. Mais tu l’assumerais parce qu’il ne fallait pas en avoir honte.

~ ~ ~

Te regardant une dernière fois dans le miroir. Tu étais habillé d’une belle robe rouge. Qui allait parfaitement avec ta couleur de peau dorée. Une dernière mise en make up. Et tu te dirigeais vers la fête que ta petite amie t’avait supplié de venir. Tu n’étais pas trop ce genre de fille. T’aimait plus rester chez toi, mais pour lui faire plaisir. Tu avais accepté. Quel drôle d’idée. En arrivant, la fête tapait son plein. Beaucoup était en train de danser. Cherchant la brunette de ton cœur. Tu ne l’as vis pas immédiatement. Normale en même temps vu qu’elle était derrière toi. Elle posa ces mains autour de tes yeux. En disant C’est qui ? avec sa voix envoûtante. Tu fis un sourire niaise. Avant de poser tes mains sur les siennes. Et de les descendre Mon amour ? Bingo. Et elle t’embrassa. Un baiser doux, parfait. Tu l’aimais. Vraiment. Du moins, c’était ce que tu croyais. L’amour, à ton âge. Tu ne connaissais pas réellement. C’est plus de l’attirance et de l’attachement qu’autre chose. Elle tira ton bras vers la piste de danse. Pendant de longue heure, tu te retrouvais à danser. Te défouler. Comme jamais auparavant, tu n’avais fait. C’était rare que tu fusses ainsi. Pourtant, les seuls verres que tu avais bus n’étaient qu’autre du jus de fruit. Même pas d’alcool. Raisonnable malgré tout. Tes parents pourront être fiers de toi. À un moment, tu perdis de vue ta petite amie. Sans être trop inquiète. Elle devrait certainement avoir trouvé des amis ou faire la queue au toilette. Le temps que tu finis ton verre. Et que tu retournes sur la piste de danse.   Dansant encore de longues minutes. T’amusant comme jamais tu l’avais fait. Toutefois, la présence de ta petite amie te manquait quelque peu. Tu t’arrêtas de danser. Pour aller te diriger vers le bar. Buvant un nouveau verre de soda. Tu cherchais du regard celle qui faisait battre ton cœur. Mais tu ne l’as voyais toujours pas. Où était-elle passée ? Avant tout autre chose. Tu te dirigeais vers une salle de bain, mais elle n’y était pas. Tu fis presque toutes les salles de bains, mais à chaque fois ce fut le même problème. Tu ne l’as trouvais pas. Tu commencé à t’inquiéter. Mais surtout à avoir un mauvais pressentiment. Et ce n’était pas bon signe. Rare sont les fois où tu avais un mauvais pressentiment. Tu étais plus du genre à te fier à ton instinct. Et celui-ci te disait d’aller vers les chambres, mais pourquoi ? Tu montas ensuite à l’étage. Deux chambres étaient fermées. La première que t’ouvris, tu retrouvais un couple qui semblait se retrouver après plusieurs verres d’alcool. Tu te dirigeas envers vers l’autre chambre. Ton cœur se mit à battre d’une allure anormale. Ta main se posa sur la poignet de porte. Et tu l’ouvris. Et là, le choc. Tu retrouvais ta petite amie en califourchon sur le garçon en question. La vision d’horreur. Tu fus avant tout très choqué. Littéralement choqué. Ce n’était pas possible. Elle ne t’avait pas trompé. Pas elle. Ton cœur se brisa instantanément. Le temps de faire demi-tour et de claqué la porte. Qu’elle se rendit compte de ta présence. Tu déballais les escaliers en courant. Arriver dans le jardin. Tu t’écroulais. Tes mains sur tes cheveux. T’essayait de te dire que c’était qu’un cauchemar. Que tu allais te réveiller. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Rosaaaa, ce n’est pas ce que tu crois. Pas ce que je crois ? Tu te fous de moi. Tu étais en train de prendre ton pied avec cet abruti. Et tu oses me dire ça ? Comment as-tu pu me faire ça ? Je te déteste, tu m’entends. Je te déteste. Toute ta colère, tu la versas sur cette dernière. T’était blessé, trahis. Tu avais mal. Terriblement mal au cœur. Pardonne-moi, je t’en supplie.. C’est trop tard Azalee, c’est trop tard. Nous deux, c’est fini. Et pour de bon cette fois. Et sans un regard, tu quitta la fête. Les larmes aux yeux. Le temps d’arriver chez toi. Pour t’écrouler et exploser en sanglot. Ta mère inquiète arriva et compris ce qu’il venait de se passer. Tu venais d’avoir ta première peine d’amour. Elle te consola en te promettant qu’un jour, tu trouveras celle qui te faut. Elle t’en avait fait la promesse. Mais pour l’instant, tu ne voulais plus de tout ça. Tu voulais juste pouvoir te relever et sourire, alors qu’au fond, tu étais détruite. Elle t’avait trompé. Et ce n’était pas rien. Tu t’endormis ainsi après avoir pleuré une bonne partie de la nuit. L’amour, c’est tellement compliqué, n’est-ce pas ?

~ ~ ~

Dernière année de lycée. C’était ton premier jour. Assez anxieuse comme à ton habitude. Tu étais habillé simplement d’un jean en cuir et d’un top de couleur blanche. Et bien évidemment de ta veste en cuir. Tu venais à peine de rentrer dans le lycée. Que beaucoup te regardait. Il est vrai que cela faisait longtemps qu’on ne t’avait pas vu. Mais surtout, c’était la première fois que tu étais habillé de cette façon. Toutefois, tu ne prenais pas la peine de faire comme les autres. Tu te dirigeas vers ton casier. Qui n’avait pas changé depuis deux ans. Rentrant ta combinaison. Déposant ton sac, ainsi que ta veste. Le temps de fermer ton casier. Reprendre le chemin vers ta salle. Tu remarquas une charmante jeune fille, posté vers le secrétariat. Elle avait une chevelure de couleur dorée. Son visage était si fin, si magnifique. Son corps était à tomber. Tout chez elle pouvait te plaire. Malheureusement, tu étais persuadé que cette jeune fille n’était pas comme toi. Soufflant quelque peu. Secouant ensuite la tête. Pour enfin te diriger vers ta classe. T’installas à une table de libre. Pour avouer, la plupart était venue te voir, juste pour te faire la bise ou autre. Comme quoi, en une année. Beaucoup commençait à t’apprécier. Et cela faisait plaisir à voir. On t’avait accepté comme tu étais. Chanceuse n’est-ce pas ?  Peu de personne avait cette chance. Le professeur de littérature fit son entré. Et il ne tarda pas à dire Avant de commencer le cours, nous allons accueillir une nouvelle élève. Tout droit débarqué d’Australie. Soyez sympa avec elle. Oh une australienne venais-tu te pensais. C’était vraiment quelque chose que tu aimais. Accueillir les nouvelles. Les faire sentir bien. Elle avait vraiment de la chance d’être tombé dans votre classe. Vraiment. Et c’est alors qu’une demoiselle fit son entré. Tu n’en croyais pas tes yeux. C’était la fille que tu avais vu tout à l’heure. Elle était encore plus belle de près. Calme-toi, calme-toi. Tu ne dois pas lui faire peur. Mais ton cœur se mit à battre à une vitesse inimaginable, les mains moites. Et tout le tralala. Que tu connaissais très bien. Non, tu ne pouvais pas tomber amoureuse de cette façon ? Peut-être est-ce un coup de foudre ? Certainement. Je vous présente Ivy Powells. Un sourire s’échappa de tes lèvre, lorsque son regard tomba sur toi. Et quelque seconde après, le prof reprit la parole Installez-vous à côté de mademoiselle Oakley. Tu ne t’y attendais pas du tout. Levant la main pour t’indiquer. Et cette dernière s’installa quelque seconde plus tard. Tu n’osais pas réellement lui parler. Puis avec ce prof, il était préférable de se taire. Le cours se passa à une vitesse inimaginable. Et c’est alors qu’Ivy te demanda Cela te dérange pas si je reste avec toi, je connais personne et tout. Tu fis un sourire sincère et rassurant. Pas de problème, mais appelle moi Rosa, ça sera plus simple. Et elle hocha la tête. Et c’est ainsi qu’une amitié allait certainement naître entre vous deux. Pour le meilleur comme pour le pire. Ne sachant même pas, qu’elle allait changer ta vie pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   Lun 31 Mar - 12:45


But you see, i became addicted to she,  and it was worse than any drug.-
✻ ✻ ✻


Tu venais tout juste de sortir de la douche. Une serviette enroulée autour de ta taille. Tu cherchais quelque chose à mettre. Optant pour une robe de couleur indigo. Tu l’enfilas. Tout en t’admirant dans la glace. Ivy n’allait pas tarder à te rejoindre. Vous aviez prévu, une soirée entre fille. Tu t’étais faite toute belle. Même si tu savais que tu n’aurais aucune chance. Tu l’aimais vraiment. Il n’y  avait qu’elle. C’était la fille de tes rêves. L’inverse de toi, mais c’était ça qui faisait son charme. Lorsque la porte de ta chambre s’ouvrit. Ton cœur se mit à battre à une vitesse inimaginable. C’était elle. Ivy, la belle blonde. Ta mère m’a laissé rentrer. Tu souriais. En t’approchant d’elle pour la serrer contre toi. Cette sensation unique de son corps collé contre toi. Tu ne profitais un court instant. Tant fait pas. Puis elle s’installa sur ton lit. Tu l’as rejoint après quelque seconde. Une soirée qui semblait bien commencer, n’est-ce pas ? Qu’as-tu prévu pour la soirée ? Bonne question. Tu n’avais pas trop d’idée. Tu savais juste que tes parents ne te dérangeraient pas. Il sortait même ce soir. Alors, tu avais la maison rien que pour toi. A part qu'avoir la maison rien que pour nous, je n’ai pas réellement prévu grand-chose. Oh mais c’est trop bien, si on a la maison pour nous toute seule. J’imagine que tu as une idée ? Tu me connais trop bien ! Et ton idée, c’est ? Elle mit de longue minute à te regarder. A faire semblant de réfléchir. Mais au fond, tu savais qu’elle faisait exprès. Elle était ainsi. Elle adorait jouer. Faire durer le suspense. Alcool à volonté, film, essayage de vêtement. Une soirée entre fille inoubiable. T’éclata de rire. Pour l’alcool, je pense pas que ce soit un problème, alors qu’attendons-nous pour commencer cette soirée ? disais-tu impatiente. Le temps que tes parents partent. Que vous vous retrouviez toute seule. Que vous rameniez deux/trois bouteilles d’alcool. Pour enfin commencer la soirée, comme il se doit. Et en premier lieu, vous étiez en train de regarder un film peu intéressant. La bouteille de vodka était presque finie. Et vous sembliez assez pompette. Tu n’arrivais vraiment pas à te mettre dans le film. Au contraire, tu ne pouvais t’empêcher de l’admirer. Tu mourrais d’envie de pouvoir l’embrasser, la toucher. L’avoir contre toi, mais c’était impossible. Malheureusement. J’en ai marre de ce film, on se fait un défilé ? Elle releva la tête. Affichant un grand sourire. J’osais pas te le dire. Ce film est nul. Et elle te tendit la main pour te lever du lit. Direction la penderie. J’ai une idée : si on s’habille sexy ? Un moyen détourné pour pouvoir te rincer l’œil ? Pas forcément, mais tu avais envie de t’amuser. J’aurais pas trouvé mieux. Elle trouva l’une de tes mini robe à dentelle, terriblement sexy. Elle se changea devant toi. Te laissant apprécier le spectacle. Elle était terriblement canon, magnifiquement sexy. Alors ? Terriblement canon. Elle souria. Tu fouillas ensuite dans ton armoire. Trouvant une tenue à la fois sexy et sobre. C’était une mini-jupe en cuir, ainsi qu’un haut qui laissait apercevoir ton ventre. Tu l’enfilas devant elle. Assez rapidement. T’es bonne comme ça. Tu éclatas de rire. Alors qu’elle se rapprocha de toi. N’importe quoi ! Et enfin, tu attrapas sa main, pour ensuite faire les folles pendant de quelque minute. Et enfin, vous vous jetiez contre le lit assez saoul. Et sans vraiment s’attendre, vous vous étiez rapproché. Et vous aviez échangé un baiser, puis un autre et encore à autre. Sans vraiment comprendre. Vous étiez en train de déraper complètement. Vous aviez fini la nuit ensemble. Et le lendemain matin, elle t’avait avoué qu’elle t’aimait. Surprise, mais tellement heureuse. Et c’était le début de votre histoire. La plus belle. La plus magique. Vous étiez fait l’une pour l’autre. Des âmes-sœurs tout simplement.

~ ~ ~

Un appartement vide, désespérément vide. Plus aucune trace de membre. Et tu t’écroulas à cet instant. Ivy n’était plus là. Elle était partie. Sans laisser un quelconque mot. Sans te prévenir. Pour la première fois de ta vie. Tu te sentais horriblement seule. Tu ne comprenais pas. Vraiment pas. Pourquoi était-elle partie sans te le dire ? Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOI ? Qu’avais-tu mérité pour que la vie soit aussi cruelle avec toi. Azalee et maintenant Ivy. Ce n’était pas possible. C’était un cauchemar. Tu allais te réveiller. L’une qui te trompe, l’autre qui s’en va sans rien dire. Te laissant simplement détruite. Désespéré. Vide. Sans elle. Sans elle. Ce manque qui te faisait prendre conscience : qu’il t’était impossible de l’oublier. Ivy, était ton tout. Ton âme sœur. La seule fille qui te faisait ressentir tant d’émotion en même temps. Elle était la seule l’unique amour. Tu aurais pu te relever. Faire comme si de rien n’était. Mais c’était impossible. Tu ne sais pas combien de temps, tu étais resté dans l’appartement vide. Combien de temps, tu essayais de prendre conscience, qu’elle était réellement partie. Et qu’elle ne reviendrait plus. Ton regard est vide. Sans aucune expression. Tu quittas l’appartement sans un regard. Sans te rendre compte. Que c’était la fin. Le début de l’enfer. Arrivée en bas, tu te dirigeais vers chez toi. Les larmes aux yeux. Mais il t’était impossible de pleurer. Cette douleur au cœur était insupportable. Et pourtant. Tu n’y arrivais pas à y croire. Combien de temps était-elle partie ? Hier ? Dans la nuit ? Ce matin ? Tu ne savais pas. Tu ne pouvais pas savoir. Son téléphone tombait sur le répondeur. Mauvais signe ? Certainement. Et c’est alors qu’en arrivant chez toi. Ta mère était dans la cuisine, préparant le repas. En voyant ta tête. Elle commença à s’inquiéter. Et la seule phrase que tu sortie fut Elle est partie. Avant d’aller dans ta chambre. S’allonger sur ton lit. Regardant longuement le plafond. Aucune larme n’était prête à sortir. Et pourtant. En fermant les yeux. Une larme commença à couler, puis une autre. et enfin, c’était la fin. Tu pleurais abondamment. Laissant toute ta peine, ton incompréhension, ton énervement sortir. Cassant tout dans ta chambre. Pour enfin fatigué de t’allonger et ne pouvoir dormir, parce que tu étais à présent littéralement vide. Tu ne ressentais plus rien, que de la tristesse, et de la tristesse. Rien d’autre. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé? Tu t’en rendrais bien compte avec le temps que tu ne pouvais malheureusement jamais l’oublier.

~ ~ ~

Un regard inespéré. Un sourire sincère. Des larmes qui perlés aux coins de vos yeux. Cela ne pouvait pas être elle. Non, ce n’était pas possible. Et pourtant. Elle se trouvait devant toi. Tu étais resté choqué. Sans savoir quoi dire ou réagir. Cette colère qui t’envahissait. L’envie de faire demi-tour. Et pourtant, il te fut impossible de t’en aller. C’est alors qu’elle prit la parole, avec un simple Je t’ai manqué ? Les larmes aux yeux. Tu baissas la tête.
Trois heures plus tôt.
Tu venais tout juste de sortir de la pâtisserie. Un besoin de prendre l’air. Tu étouffais. Vraiment. En voyant tous ces couples heureux. Qui ne se souciait aucunement du regard des autres. Et toi qui t’imaginais avec Ivy. Assis sur une terrasse, l’admirant. Lui disant que tu l’aimais. Malheureusement, elle était partie. Cela ne pouvait plus être possible. Cela faisait deux ans. Trois jours. Et dix heures. Tu n’avais plus eu de ces nouvelles. Elle était partie comme une voleuse. Elle avait emporté une partie de toi. Te sentant terriblement vide. Depuis son départ, tu te consacrais seulement à ton métier. Pâtissière. Vivant d’une passion que ta mère avait. Cela t’arrangeait. Tu avais peu de temps pour toi. Pour ne pas penser à elle. Tout te ramenait à cette blonde.  Arrivant vers ton coin favori. Respirant l’air frais. Se sentant enfin libre. Mais c’est sans compter. Une présence loin de là. D’une demoiselle que tu connaissais si bien. Qui attendait le bon moment pour venir te voir. Pour te dire au combien, elle était désolée. Tu te mis à marcher. Sans réaliser. Qu’à cet instant. Le destin jouait de toi. Ton regard tomba sur une charmante jeune femme. Une blonde. Qui ressemblait à Ivy. Mais tu devrais rêver. Ce fut impossible. Elle était partie. Elle ne reviendrait plus.
Instant présent.
Elle était en face de toi. Plus belle. Plus grande. Beaucoup plus mature. Elle semblait émue. Mais pas autant que toi. Tu étais incapable de parler. Mais vraiment. Ta seule envie, c’était de la frapper, mais en même temps de la serrer contre toi. Que répondre à sa question. Bien évidemment qu’elle t’avait manqué. Mais elle ne pourrait pas revenir comme ça. Comme si que rien ne s’était passé. Elle était partie, sans te laisser de nouvelle. La tête baissée pour ne pas lui montrer que tu avais une folle envie de pleurer. Bien évidemment que tu m’as manqué Ivy. Pourtant, tu ne te rapprochais pas. Tu restais à une limite abordable. Pour ne pas céder. Et lui pardonner. Impossible. Tu ne pouvais pas. Pourquoi ? en relevant légèrement la tête. Je suis tellement désoler. Pas autant que moi. Tu allais faire demi-tour. Lorsqu’elle t’attrapa le bras Laisse-moi t’expliquer.. C’est trop tard Ivy. T’es partie. Et tu m’as perdue. Et tu t’en allas sans aucun regard. Même si tu mourrais d’envie de te jeter dans ces bras, de lui dire que tu l’aimais toujours. Mais tu ne pouvais pas. Elle t’avait trop brisé. Tellement brisée. Que t’en était incapable pour l’instant d’écouter ne serait-ce des explications. Mais un jour, tu devras affronter la vérité et comprendre qu’Ivy était de retour et qu’elle serait prête à tout pour te récupérer, mais surtout t’expliquer sa raison du pourquoi, elle s’était enfuit comme une voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ginger queen
aka comme la blonde de service

avatar
Good old memories : 385
Joined the squad on : 06/06/2013

b*tch, that's my jam! : f*ck bitch

Favourite muse(s) : ASHLEY BENSON, VANESSA HUDGENS & ALYCIA DEBNAM CARREY. maia mitchell, zoey deutch, holland roden.

EXTRAS
Current characters played:

MessageSujet: Re: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   Lun 31 Mar - 12:45



Ivy Powells" all that she could think was that she needed she "

NOM COMPLET - Pour le besoin du scénario Ivy Powells, négociable. + SURNOM(S) - poupée blonde (en l’occurrence Rosa est appelée poupée brune) + ÂGE ET LIEU DE NAISSANCE - 24 voir 25 ans, née à Sidney en Australie + ORIGINES - Autralienne, ainsi qu'au choix + MÉTIER/ETUDES - Photographe ou chroniqueuse dans un magasin. + STATUT CIVIL - célibataire (mais toujours amoureuse de son ex)  + TRAITS DE CARACTÈRE - Ivy est une fille qui déteste qu’on lui refuse quoi que ce soit. Assez têtue et franche. Ne jamais lui dire qu’elle a tort. Toutefois sous ses airs de grosses dures. Elle a un instinct assez maternel et protectrice envers ces proches. Sensible comme toute fille qui se respecte. La blondinette peut avoir du mal à cacher lorsque quelque chose ne lui plait pas. Attentive et travailleuse. Jouant souvent de ces charmes pour obtenir ce qu’elle veut, mais néanmoins fidèle et jalouse en amour. En amitié, c’est une autre histoire. Elle n’accorde pas facilement sa confiance. Et est très peu sure d’elle, mais fait croire le contraire. Juste, qu’elle a un caractère bien à elle (un avant-gout, vous deviez bien évidmement mettre à votre sauce  :luv: )  + GROUPE - écrire ici. +


TELL ME YOUR STORY
Avant toute chose. Je tiens juste à préciser que je déteste imposer quoi que ce soit. Libre court à vous de vous appropriez ce scénario, comme vous l’entendez. En respectant bien évidemment le lien. Pour faire simple, voici quelque point que vous devriez prendre en compte :
~ Elle n’a jamais touché ne serait-ce une fois de la drogue. Elle est assez clean sur ce niveau-là.
~ Assez dévergondée, c’est une fille sans gêne. Qui s’autorise à faire des choses que personne ne le ferait en temps normal. Tout en étant assez respectueux.
~ Les causes de son départ peuvent être multiples, mais je préfère qu’on en parle par message privée. Juste qu’elle est revenue uniquement pour Rosa. Elle lui manquait trop.
~ Pour elle l’amour est universelle, bien qu’elle est clairement une attirance prononcée pour les femmes.

J'ATTEND DE TOI
Avant toute chose, je n'impose vraiment rien à par le respect du lien, ainsi qu'une présence régulière et surtout quelqu'un qui n'abandonne pas le rôle au bout d'une semaine. Une personne qui ne délaisse pas le rôle sans terminer sa fiche. Bien que le prénom me tienne à cœur, vous êtes libre de choisir un autre nom, de même pour le prénom. Veuillez privilégier les prénoms de type américain. Soyez raisonnable et n’exagérez pas sur tout. L'avatar n'est pas négociable, Amber Heard correspond parfaitement à ce personne. Mais vous pouvez toujours me proposer d'autre choix  :ange:  Enfin, n'hésitez pas si vous aviez la moindre, ma boite de messagerie est ouverte, puis vous pouvez bien évidemment m'harceler par mp, cela ne me dérange en aucun cas. Puis, vous aurez un temple de diamant, avec plein de chocolat à volonté.

IT'S JUST ME & YOU BABE
ROSAË OAKLEY #shelley henning ★ Un coup de foudre. Un amour si fort, si passionnée. Des âmes sœurs. L’une est glace, l’autre est feu. Se complétant comme jamais auparavant. Trois ans d’un amour si fort, si indescriptible. Et la chute : un départ, des pleurs. Sans nouvelle d’Ivy pendant trois longues années. Une Rosa anéantie qui n’a plus gout à rien. Impossible d’oublier son premier amour. La seule l’unique. Il n’y avait qu’elle. Il n’y aura qu’elle. Ne pouvant tourner la page. Se rendre compte que c’était elle qui lui fallait. Son âme-sœur, sa moitié, son tout.  Ne pouvant plus vivre sans elle. Faire avec. L’oublier ? Elle n’en fut pas capable. Puis, le retour inespéré d’Ivy. La colère, la joie se mêle à ces retrouvailles. Mais elle était incapable de l’écouter. Partir sans un regard. Mais elle doit accepter son retour. Doit accepter de l’écouter et lui pardonner. Elles s’aiment encore et toujours. Elles sont faites l’un pour l’autre. Elles vont se retrouver avec du temps. Parce qu’Ivy sans Rosa n’existe pas et vice versa.
(~) Si vous aviez la moindre question concernant le lien, n’hésitez pas à me mpotter. Une partie de ce lien se trouve dans ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)   

Revenir en haut Aller en bas
 

NEVER LOOK BACK - 2014 (DOUBLE COMPTE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un double compte sur Wakfu?
» Gamescom 2014 - Qui compte s'y rendre ?
» Quelle est le panda le mieux approprié avec un feca?
» Pandawa air à l'arc.
» Nouvelles ventes Goldmarkus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
back up plan :: 2014 - 2016-